AlgérieCultureFranceNews

Dans le “Palais de…Scherazad” : Le style moderne à l’état pur de la tradition !

Dans le “Palais de…Scherazad”
Le style moderne à l’état pur de la tradition !

Par Fayçal Charif

Sherazed Mankouri est une grande passionnée du monde de la mode. La couture est son monde libre, son métier et toute sa vie. Son toucher est gracieux sur des créations d’une grande classe et d’une rare beauté. Cette femme au regard timide et au sourire discret donne de l’allure et de la splendeur à beaucoup de femmes. Elle est allée chercher dans l’art de l’habit traditionnel de la femme du Maghreb dans le but de le faire connaître en occident. Son pari est gagné, elle l’une des stylistes les plus en vue en France et ailleurs.

Cherazed est une algérienne qui vit en France depuis son enfance. Avec sa double culture, elle a approché la couture depuis qu’elle était toute petite et ce grâce à la « complicité » de sa mère qui était une grande couturière à l’époque. « C’est ma mère qui m’a appris et transmis l’amour de la couture. J’étais très admirative de ses créations et captivée par ce qu’elle pouvait réaliser à partir d’un tissu et comment il devient un « produit » beau et élégant.

La fille de la couturière parisienne a pris l’héritage de sa mère pour en faire son métier et sa première passion. Au fil des années, Scherazad est devenue une référence en France et de par le monde, se spécialisant particulièrement dans la création de caftans. Elle fait parler d’elle dans le grand monde de la couture et de la mode avec cette fine touche dans la création et ce don de rendre le traditionnel moderne tout en laissant les caractéristiques d’antan se faire valoir.

Sherazed se confie : « Dans cet art traditionnel, je ressens une grande liberté d’expression aussi bien dans la création que dans ses différentes techniques. Cet art, j’ai voulu le faire connaître et le faire valoir dans la mode occidentale ». 

Doigts de fée, mains de fée qui font des « robes » de fées. Scherazad fait rêver et vibrer les femmes par ses tenues. Elle qui avait entrepris des études de couture et de broderies traditionnelles à la fin de ses études, puis est allée travailler pendant deux ans pour une maison de couture traditionnelle en région parisienne, n’avait qu’un objectif, monter un beau projet de couture.

Le projet reste en gestation et les aléas de la vie repoussaient à chaque fois sa concrétisation. « Malgré ma passion et mon amour pour la création, j’ai dû mettre de côté mon projet en allant travailler comme auxiliaire de puériculture en milieu hospitalier pendant quelques années ». 

Ce n’est qu’en 2012 qu’elle décide de quitter son travail pour aller à la rencontre de son rêve et réaliser son projet, un beau projet. Décidée et déterminée, elle crée sa marque de fabrique de mode et de couture, qu’elle nommera « Palais de Scherazad ». Très vite elle présente sa première collection dans laquelle elle dévoile ses créations. « c’était une symbiose, un mariage, une rencontre entre l’oriental et l’occidental avec des coupes très tendances. Pour une première, c’était une grande réussite. Je n’en revenait pas ».

Depuis Scherazad a participé à de nombreux défilés en France et de par le monde. En 6 ans elle a exposé dans différence villes. L’année dernière, en septembre, elle était à la fashion week à New-York et a remporté le premier prix. En mars dernier, elle est venue à la rencontre des ses origines et des siens. Alger lui a ouvert les bras et Cherazed s’est fait un plaisir de faire découvrir les facettes de ses créations à toute l’Algérie.

Le Palais de Scherazad fait rêver comme dans les contes des mille et une nuits. En assistant à ses défilés de mode on est dans l’émerveillement que veut transmettre cette artiste. « Le traditionnel et l’artisanal remis au goût du jour ».

Sherazed Mankouri

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :