FranceNewspolitiqueRevue de presseSanté

Covid-19 : Les bénéficiaires de RSA et des APL recevront une aide exceptionnelle de 150 euros, annonce Emmanuel Macron

A partir de samedi, outre l'Ile-de-France, un couvre-feu s'appliquera à Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse. 

Covid-19 : Les bénéficiaires de RSA et des APL recevront une aide exceptionnelle de 150 euros, annonce Emmanuel Macron

A partir de samedi, outre l’Ile-de-France, un couvre-feu s’appliquera à Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse. 

CE QU’IL FAUT SAVOIR

Les bénéficiaires du RSA et des APL recevront une aide exceptionnelle de 150 euros, et 100 euros par enfant, dans les six semaines à venir, a annoncé Emmanuel Macron lors d’une allocution télévisée, mercredi 14 octobre. « Sur le plan économique et social, cette crise est inégalitaire. (…) Nous sommes sans doute le pays d’Europe qui a été le plus fort sur ce sujet [économique]. (…) Mais en effet, [pour] les plus précaires qui tombent dans la pauvreté, on doit avoir une réponse », a-t-il déclaré.

Alors que le seuil des 1 500 patients traités en réanimation pour une infection au Covid-19 a été de nouveau franchi, lundi, pour la première fois depuis le 27 mai, le chef de l’Etat a pris la parole dans le cadre d’un entretien mené par Anne-Sophie Lapix (France 2) et Gilles Bouleau (TF1). A cette occasion, franceinfo (canal 27) propose une édition spéciale à partir de 19 heures, que vous pouvez voir également sur notre site franceinfo.fr.

  Une « règle de six ». Emmanuel Macron a invité les Français, partout dans le pays, à limiter à six le nombre de personnes n’appartenant pas à son foyer dans un même rassemblement. « On essaie, quand on invite des amis, de ne pas être plus de 6 à table », comme au restaurant et « dans la rue », a-t-il expliqué.

 Un couvre-feu en Ile-de-France et dans huit métropoles. 

 Un couvre-feu sera instauré à partir de samedi en Ile-de-France et les métropoles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse, a annoncé Emmanuel Macron, mercredi 14 octobre. Il sera instauré entre 21 heures et 6 heures du matin, et durera au moins quatre semaines, précise Emmanuel Macron, qui espère pouvoir le faire durer six semaines, jusqu’au premier décembre.

Pas de restrictions de transports.

« Il n’y aura pas de restriction au niveau des transports » dans les zones concernées par le couvre-feu a assuré Emmanuel Macron. Les déplacements entre les régions ne seront pas non plus interdits. « Nous n’empêcherons pas les gens de partir en vacances », a déclaré le président de la République.

 L’état d’urgence sanitaire rétabli à partir de samedi.

Un décret a été présenté en Conseil des ministres, mercredi, rétablissant l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire français à partir de minuit dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 octobre. La résurgence de l’épidémie « justifie que l’état d’urgence sanitaire soit déclaré afin que les mesures strictement proportionnées aux risques sanitaires encourus et appropriées aux circonstances de temps et de lieu puissent être prises », peut-on lire dans le décret examiné en Conseil des ministres, mercredi.

La France est l’un des pays les plus touchés.

Rien que sur la semaine passée, le pays a enregistré quelque 115 000 cas confirmés de contamination au coronavirus, dont près de 27 000 pour le seul bilan quotidien de samedi. Un record absolu depuis le début de l’épidémie en mars. L’exécutif est particulièrement préoccupé par la dégradation de la situation en Ile-de-France, où le taux de positivité des tests frôle les 17% et où 42% des lits de réanimation sont occupés par des malades Covid-19, ce qui entraîne des déprogrammations d’opérations.

 Source : franceinfo 14/10/2020

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :