AMÉRIQUECanadaEtats-UnisNewsSanté

Covid-19 : La Floride tremble

Plus de la moitié des États Américains, notamment dans le Sud et l’Ouest du pays, connaissent en ce moment une remontée du nombre de cas de coronavirus, alors que la situation continue de s’améliorer dans le Nord-Est, qui était la région la plus touchée il y a deux mois.

Covid-19 : La Floride tremble

Montréal par : Abdelkader DJEBBAR

Plus de la moitié des États Américains, notamment dans le Sud et l’Ouest du pays, connaissent en ce moment une remontée du nombre de cas de coronavirus, alors que la situation continue de s’améliorer dans le Nord-Est, qui était la région la plus touchée il y a deux mois.

Le « Sunshine State » a comptabilisé 9585 nouveaux malades et 24 morts sur une journée, un bilan inédit depuis le début de la pandémie, selon des statistiques des autorités sanitaires locales et certains médias.

La Floride fait donc face à une « vraie explosion » de la maladie chez les jeunes qui, à la faveur du déconfinement opéré depuis début juin, ont renoué avec les plages et la vie nocturne, a reconnu cette semaine son gouverneur Ron DeSantis. L’âge moyen des personnes infectées y est en effet de 33 ans, contre 65 il y a deux mois.

Le Gouverneur Républicain, qui avait traîné à prendre de premières mesures de confinement, a décidé vendredi de suspendre la consommation d’alcool dans les bars.

Son homologue texan, lui aussi confronté à une hausse inquiétante du nombre de cas dans son État, a également ordonné la fermeture des bars et a réduit la capacité d’accueil des restaurants à 50 % contre 75 % depuis le 12 juin.

« Si on pouvait retourner en arrière et tout recommencer, il faudrait probablement ralentir l’ouverture des bars, car le virus s’y propage vite », a déclaré Greg Abbott sur la chaîne locale KVIA. « Les gens y vont pour se rapprocher, boire et socialiser », une recette parfaite pour le nouveau coronavirus, a-t-il souligné.

Vendredi, la ville de San Francisco, en Californie, a à son tour annoncé une « pause » dans son déconfinement. Les salons de coiffure, barbiers, bars extérieurs… qui devaient rouvrir lundi attendront, ont indiqué les autorités.

La résurgence dans le Texas (29 millions d’habitants) est la plus emblématique, car c’est l’un des États à avoir rouvert très tôt, à partir du 1er mai, des semaines avant le Nord-Est.

En Floride, 9000 cas ont été rapportés vendredi, éclipsant le précédent record de 5500 cas mercredi.  Les autorités locales ont annoncé une quasi-fermeture des bars, qui ne pourront plus servir d’alcool sur place, avec effet immédiat.

Les foyers les plus actifs se trouvent dans le Sud et l’Ouest : Californie, Arizona, Texas, Floride…

Pence a toutefois tenté de rassurer les Américains au nom de Donald Trump en décrivant des foyers limités à certaines grandes agglomérations comme Phoenix (Arizona) et Houston, et en soulignant que le pays était mieux préparé qu’en mars et que les contagions étaient désormais largement chez les jeunes, moins vulnérables.

« Nous sommes dans une bien meilleure position. La vérité est que nous avons ralenti les transmissions, nous avons aplati la courbe », a dit le vice-Président.

A.D

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :