FranceNewsRevue de presseSanté

Covid-19 : alerte renforcée à Paris, Lille, Toulouse et 5 autres villes

Saint-Étienne, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier s'ajoutent à Bordeaux, Lyon et Nice qui étaient déjà en "zone d'alerte renforcée".

Covid-19 : alerte renforcée à Paris, Lille, Toulouse et 5 autres villes

Saint-Étienne, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier s’ajoutent à Bordeaux, Lyon et Nice qui étaient déjà en « zone d’alerte renforcée ».

CORONAVIRUS – Alors que la métropole d’Aix-Marseille et la Guadeloupe ont été placées en “zone d’alerte maximale” au coronavirus, provoquant ainsi la fermeture totale des bars et restaurants dès samedi 26 septembre, Olivier Véran a annoncé d’autres renforcements de mesures.

Ce mercredi 23 septembre, le ministre de la Santé a annoncé que 11 autres métropoles sont désormais en “zone d’alerte renforcée”, le niveau juste en dessous de “alerte maximale”. Sont concernées Paris et sa petite couronne, Lille, Toulouse, Saint-Étienne, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier, plus Bordeaux, Lyon et Nice, qui s’y trouvaient déjà.

Ce nouveau palier est atteint lorsque “le taux d’incidence augmente au-dessus de 150, et que le taux d’incidence chez les personnes âgées dépasse les 50”, explique Olivier Véran.

Qu’est-ce que cela signifie pour ces zones?

D’une part, la jauge maximale pour les grands événements va être abaissée à 1000 personnes, contre 5000 jusqu’ici. Cette mesure, qui s’appliquera ”à compter de samedi 26 septembre à l’issue d’une concertation entre le préfet et les élus locaux”, devrait notamment concerner le tournoi de tennis de Roland-Garros, qui débutera le dimanche 27 septembre, quatre mois plus tard que sa programmation habituelle, et avait déjà prévu de réduire sa jauge à 5000 spectateurs.

D’autre part, les rassemblements seront limités à 10 personnes dans l’espace public (plages, parcs).

Aussi :

  • Les bars devront fermer à 22heures maximum à partir de lundi (et plus tôt si décision des préfets au niveau local).

  • Les fêtes locales et étudiantes seront interdites.

  • Les salles des fêtes et polyvalentes seront également fermées.

  • Les salles de sport et les gymnases seront également closes car “ce sont des espaces confinés où le port du masque est impossible voir a minima complexe et qui sont des lieux hélas de contamination importants”, une disposition qui aura d’importantes répercussions sur le sport amateur, qui redémarrait fébrilement depuis la rentrée scolaire. L’arbitrage est toujours en cours pour les piscines publiques.

La Maire de Paris, Anne Hidalgo, a jugé “capital” de prendre des “mesures proportionnées avec soin pour la vie sociale, le sport et la culture”, précisant que la discussion avec la préfecture de police de Paris et les professionnels allaient s’engager.

Ces mesures ont été décidées pour une durée de deux semaines minimums.

Départements où le coronavirus circule activement

Carte présentée mercredi 23 septembre par Olivier Véran

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :