NewsSport

Coupe du monde-fleuret féminin: l’Italienne Elisa Di Francisca sacrée pour la 2e fois à Alger 

L'Italienne Elisa Di Francisca a remporté pour la deuxième fois de sa carrière l'étape d'Alger de la Coupe du monde de fleuret féminin (seniors), en s'imposant devant la Japonaise Sera Azuma sur le score de 15 touches à 11, en finale disputée samedi à la salle Harcha-Hacene.

Coupe du monde-fleuret féminin: l’Italienne Elisa Di Francisca sacrée pour la 2e fois à Alger

Alger par : Aps

L’Italienne Elisa Di Francisca a remporté pour la deuxième fois de sa carrière l’étape d’Alger de la Coupe du monde de fleuret féminin (seniors), en s’imposant devant la Japonaise Sera Azuma sur le score de 15 touches à 11, en finale disputée samedi à la salle Harcha-Hacene.

Di Francisca (35 ans), déjà vainqueur de l’étape d’Alger en 2016 et qui revient après deux ans d’arrêt dus à la naissance de son fils, a fait jouer son expérience pour contenir la fougue de la jeune japonaise Sera Azuma (19 ans), qui a éliminé la N.1 mondiale, la Russe Inna Deriglazova en demi-finale.

Après un premier round d’observation, la championne olympique en 2012 à Londres a creusé l’écart progressivement en plaçant des attaques précises en réponse à la rapidité de la japonaise. En tête (11-06) à l’entame du dernier round Di Francisca a continué à gérer son avance pour finalement s’imposer sur le score de 15 touches à 11.

“C’est une victoire très importante pour moi après deux ans d’absence et la naissance de mon fils Matéo. Je suis très contente d’autant plus que c’est ma deuxième victoire à l’étape d’Alger”, a déclaré Di Francisca.

“C’était une finale très difficile face à la jeune Azuma qui pratique un jeu très rapide et agressif. J’ai réussi à marquer des points important pour assurer la victoire”, a-t-elle ajouté.

Les médailles de bronze de cette étape de Coupe du monde sont revenues à la Russe Inna Deriglazova et l’Italienne Marina Batini.

L’étape d’Alger de la Coupe du monde de fleuret féminin (seniors), première des huit étapes inscrites au programme de la fédération internationale d’escrime (FIE), a enregistré la participation de 156 fleurettistes, représentant 36 pays, dont 6 Algériennes.

Les Algériennes Meriem Mebarki (69e mondial), Sonia Zeboudj (72e), Inès Jad Fellah (108e), Yasmine Tantast (493e), El Houari Narimène (501e) et Chaïma Nihal Guemmar (506e), n’ont pas réussi à franchir le premier tour de la compétition.

L’étape d’Alger du Mondial-2018 se poursuit, dimanche (9h00), avec le déroulement de l’épreuve  par équipes avec les éliminations directes, à partir du tableau des 16.

Pour l’épreuve par équipes, l’Algérie sera représentée par le quatuor El Houari, Fellah, Mebarki et Zeboudj.

L’étape d’Alger de la Coupe du monde de fleuret féminin (seniors), l’unique en Afrique, en est à sa 6e édition consécutive.

Aps

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :