CultureFranceNewsSanté

Coronavirus : Les musiciens de l’Orchestre national de France jouent le Boléro de Ravel depuis chez eux

Chaque artiste s'est filmé à la maison jouant de son instrument. Les vidéos ont ensuite été assemblées pour former un morceau de quatre minutes.

Coronavirus : Les musiciens de l’Orchestre national de France jouent le Boléro de Ravel depuis chez eux

Chaque artiste s’est filmé à la maison jouant de son instrument. Les vidéos ont ensuite été assemblées pour former un morceau de quatre minutes.

« On a cherché comment on pouvait renouer » avec le public, raconte Michel Odier, directeur de la musique et de la création de Radio France, après la diffusion en ligne, lundi 30 mars, d’une vidéo montrant les musiciens de l’Orchestre national de France jouant le Boléro de Ravel depuis leurs domiciles respectifs. Ce « concert virtuel » dépasse les 600 000 vues sur les plateformes vidéo. 

Renouer avec leur public et leurs partenaires

Chaque musicien, confiné chez lui, a filmé une courte présentation avant de se lancer, avec son instrument, dans l’interprétation du grand classique de Maurice Ravel. Pour arriver au résultat final, « un petit miracle », explique Michel Odier,  » il y a eu un « très gros boulot de montage. C’est l’autre richesse de Radio France, c’est à la fois des musiciens et des techniciens. Dimitri Scapolan a fait un travail vraiment magique, magnifique, hyper rapide. C’est un ingénieur du son qui est aussi opérateur vidéo, qui est musicien ».

Depuis le début du confinement, « ce qui a été terrible pour l’ensemble des musiciens de Radio France, c’est non seulement d’être coupés du public, mais en plus de ne plus pouvoir non plus jouer ensemble et pour la radio », confie le directeur de la musique. « Le Boléro s’est imposé parce que c’est le meilleur chemin entre l’intime et le collectif ».

Source : franceinfo 01/04/2020

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :