FranceNewsRevue de presseSanté

Coronavirus : les jeunes appelés à la vigilance et ce n’est pas sans raison

"Les patients sont plus jeunes. Le taux d’asymptomatiques est, lui, extrêmement élevé.” Et cela représente un danger pour les plus âgés.

Coronavirus : les jeunes appelés à la vigilance et ce n’est pas sans raison

Par : Geoffroy Clavel

« Les patients sont plus jeunes. Le taux d’asymptomatiques est, lui, extrêmement élevé.” Et cela représente un danger pour les plus âgés.

 CORONAVIRUS – Ce n’est pas parce que les plus jeunes échappent statistiquement à la forme la plus grave de la maladie qu’ils ne représentent pas un sérieux danger pour les autres. Alors que les autorités sanitaires multiplient les avertissements face à la hausse des cas constatés de contamination au Covid-19 en France, le Ministre de la Santé Olivier Véran a adressé un avertissement aux plus jeunes, les implorant de respecter les mesures barrière malgré les festivités estivales.

“Lors des campagnes de dépistage massif”, on remarque “que les patients sont jeunes, plus jeunes que lors de la précédente vague. Le taux d’asymptomatiques est, lui, extrêmement élevé”, prévient le ministre dans un entretien accordé au Parisien. “C’est le cas particulièrement en Île-de-France où l’on voit arriver des jeunes qui ont été infectés sans qu’on sache comment”, détaille-t-il.

“C’est ce que l’on constate notamment lors des rassemblements festifs et surtout familiaux à l’origine de clusters” (cas groupés), avance le Ministre.

Les personnes âgées épargnées pour l’instant

De fait, la circulation virale est en “nette augmentation” en France, avec plus de 1000 nouveaux cas de coronavirus par jour, a averti vendredi la Direction générale de la Santé (DGS).

Pour l’heure, les personnes âgées, les plus vulnérables aux formes graves de la maladie, sont relativement épargnées par cette résurgence. “Sans doute que les personnes vulnérables et âgées ont conservé un niveau de prudence élevé alors que les jeunes, eux, font moins attention”, fait valoir Olivier Véran.

Mais il n’est pas dit qu’on en reste là. Dans son bilan hebdomadaire dévoilé en fin de semaine, Santé publique France a mis en garde contre une “augmentation de l’incidence chez les personnes âgées de 75 ans et plus”, même si le niveau de contamination dans cette tranche d’âge demeure faible.

“Chez les personnes âgées de 75 ans et plus, l’incidence qui avait diminué jusqu’en semaine 28 (du 6 au 12 juillet) est en augmentation en semaine 29 pour la première fois depuis le franchissement du pic épidémique”, s’alarme SPF qui y voit “un signal préoccupant qui doit être suivi avec la plus grande attention.”

L’exemple de la Floride et de la Catalogne

Si la cause de cette résurgence n’est pas explicitée, le lien avec la forte hausse des contaminations chez les publics plus jeunes n’est pas à exclure. Car si les moins de 30 ans souffrent moins des conséquences du Covid-19, ils peuvent malgré tout contaminer leurs parents et grands-parents, notamment parce que beaucoup de jeunes ne présentent aucun symptôme.

Le phénomène a été observé aux États-Unis où la forte hausse des contaminations ne s’est pas traduite immédiatement par une hausse de la mortalité. En Floride, par exemple, ce sont avant tout les jeunes de moins de 35 ans qui ont d’abord été infectés par le coronavirus. Mais à partir de la fin du mois de juin, la tendance s’est inversée et les personnes plus âgées ont représenté une proportion de plus en plus importante des nouveaux cas, provoquant une remontée, certes plus faible mais notable, de la mortalité.

L’angoisse des autorités ? L’apparition de foyers de contamination entre jeunes asymptomatiques, au cours de rassemblements festifs notamment, qui s’étendraient de manière anarchique aux personnes plus âgées dans le cadre de réunions familiales. “Une attention particulière mérite d’être portée sur les clusters survenant dans les milieux familiaux élargis (plusieurs foyers familiaux concernés) ainsi que les événements et rassemblements temporaires de personnes”, insiste Santé publique France. Car “ces clusters qui représentent respectivement 19% et 15% des clusters investigués sont en effet susceptibles d’augmenter au cours de la période estivale”.

D’où les appels à la vigilance en France afin d’éviter que les plus jeunes ne contaminent leurs aînés. Même s’il dit comprendre “parfaitement leur besoin de changer d’air et de souffler”, le ministre de la Santé en appelle ”à la jeunesse pour qu’elle soit vigilante”, notant qu’en Catalogne “beaucoup de jeunes étaient contaminés et le virus a fini par se propager dans la population”.

Source : HuffPost 26/07/2020

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :