FranceNewsRevue de presseSanté

Coronavirus : le spot « choc » pour le respect des gestes barrière

La vidéo met en scène, de manière très directe, l'importance du respect des règles de distanciation sociale pour protéger son entourage du covid-19.

Coronavirus : le spot « choc » pour le respect des gestes barrière

Par : Anthony Berthelier

La vidéo met en scène, de manière très directe, l’importance du respect des règles de distanciation sociale pour protéger son entourage du covid-19.

 POLITIQUE – “On peut tous être touchés.” Le porte-parole du gouvernement a publié, samedi 12 septembre, une courte vidéo de sensibilisation aux gestes barrière. Un spot “choc”, selon les mots de Marlène Schiappa, qui s’inscrit dans la stratégie de l’exécutif contre la reprise de l’épidémie de coronavirus: compter sur la responsabilité individuelle des Français.

Car la situation épidémiologique, inquiétante dans plusieurs départements, dépend de cette responsabilité individuelle. C’est en tout cas ce que tend à montrer la vidéo mise en avant par le gouvernement et à retrouver en tête de l’article.

Elle met en scène plusieurs membres d’un même foyer ne respectant pas les gestes barrière, de la bise au bureau, à l’embrassade au lycée. Tous se retrouvent ensuite pour un anniversaire -sans distanciation physique- qui conduira à la contamination de la mère de famille. Peut-être considérée comme ”à risque”, celle-ci se retrouve finalement à l’hôpital, mal en point, entourée de deux infirmières.

Changement de ton

“On peut tous être touchés, alors on doit tous se protéger. Ensemble continuons d’appliquer les gestes barrière”, est-il ensuite écrit pour conclure la vidéo.

Un ton qui tranche avec les spots diffusés tous l’été mettant en scène le “village bons réflexes”: des vacanciers, plus ou moins jeunes, profitaient des beaux jours dans la joie et le respect des gestes barrière comme la distanciation sociale, le lavage de mains etc.

La vidéo publiée vendredi 12 septembre se rapproche davantage d’un spot “coup de poing” diffusé en juillet par le gouvernement des Canaries en Espagne. Intitulé “l’ultime cadeau”, il montre une famille fêter l’anniversaire de leur grand-père avec un respect aléatoire des gestes barrière. Le premier cadeau est une chemise, le deuxième un masque à oxygène. 

Reste à savoir si ces appels à la responsabilité seront écoutés en France alors que la situation épidémiologique continue d’inquiéter les scientifiques. La barre des 10.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures a été franchie, un record depuis le lancement des tests à grande échelle dans le pays, selon les données officielles publiées samedi.

 Source : HuffPost 13/09/2020

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :