News

Confusion autour de la présence de forces spéciales françaises en Libye

Confusion autour de la présence de forces spéciales françaises en Libye

Les autorités libyennes internationalement reconnues ont démenti jeudi soir toute présence étrangère dans les combats à Benghazi, alors que le gouvernement de Tripoli, non reconnu, affirmait la veille que des forces spéciales françaises « dirigeaient les combats » à Benghazi. Hatem al-Aribi, porte-parole du gouvernement basé dans l’est du pays, a déclaré à l’agence officielle Lana que son gouvernement « n’a pas permis, et ne permettra pas, que des forces étrangères entrent sur les territoires libyens ». « Nos courageux soldats sont ceux qui ont libéré Benghazi des mains des terroristes, sans soutien de la communauté internationale », a-t-il ajouté. Le porte-parole a démenti auprès de l’AFP les affirmations du quotidien français Le Monde qui a fait état mercredi de la présence de forces spéciales et d’agents secrets français en Libye. Le quotidien affirme aussi que la France mène dans le pays « des opérations clandestines » contre des cadres du groupe djihadiste Etat islamique. « Ce n’est pas vrai, nous démentons ces informations de presse », a-t-il dit. L’agence officielle cite aussi Wanis Bukhamada, le commandant des forces spéciales du gouvernement reconnu, affirmant que « seuls des Libyens ont combattu le terrorisme à Benghazi ». La veille, le Premier ministre du gouvernement de Tripoli, non reconnu par la communauté internationale, avait affirmé que des forces spéciales françaises « dirigeaient les combats » à Benghazi, quelques heures après des révélations du Monde sur la présence de commandos français en Libye.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :