Culture

Clôture de la 13 ème rencontre cinématographique de Bejaia

La 13ème rencontre cinéma tographique de Bejaia a pris fin, samedi 13 Septembre 2014 au soir, avec la projection de «Poussière d’empire» (1983), du réalisateur franco-vietnamien, Lam Lê. «Poussière d’empire», est un curieux amalgame, fait de guerre, d’amour, de métaphysique , (le recours à la métaphore du déluge pour introduire le mythe des origines du Vietnam), de pratiques mystiques et de croyances ancestraleà le tout malaxé, dans un emballage très complexe, lui même fait de séquences de tissus qui se déchirent et de voiles troués. A l’évidence, Lam y fait la part belle aux allégories et aux symboles pour faire de cette comédie dramatique, qui dit tout mais qui ne montre rien, évitant soigneusement d’ouvrir la boite de pandore sur la guerre d’Indochine, tombée comme une fulgurante météorite sur cette région du monde accablée, alors, de souffrances épiques, de désolations, de ruinesà.et de poussière. L’auteur ne traite pas frontalement des méfaits du colonialisme, mais il en croque les traits à pleines dents, profitant du reste de cette projection, pour rendre un hommage appuyé aux populations de Gaza (Palestine), dont, il dit en «mesurer l’ampleur du drame».

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :