EuropeNigerSciences

Climat: adoption des règles d’application de l’accord de Paris

KATOWICE (Pologne)- Les délégués de quelque 200 pays  réunis à la COP24 de Katowice ont adopté samedi les règles d'application de l'accord de Paris contre le réchauffement climatique.

Climat: adoption des règles d’application de l’accord de Paris

KATOWICE (Pologne)- Les délégués de quelque 200 pays  réunis à la COP24 de Katowice ont adopté samedi les règles d’application de l’accord de Paris contre le réchauffement climatique.

La conférence, qui s’est achevée avec plus de 24 heures de retard sur le  planning prévu, n’a en revanche pas donné lieu à de nouveaux engagements  des Etats à relever prochainement leurs objectifs de réduction des gaz à  effet de serre, insuffisants à ce stade face aux dérèglements du climat.

« Ca a été un long chemin (…) ce n’était pas une tâche facile », a déclaré  le président polonais de la COP24 Michal Kurtyka.

« L’impact de ce paquet de mesures est positif pour le monde. Il nous  rapproche un peu plus de la concrétisation des ambitions de l’accord de  Paris », a-t-il ajouté, avant d’être rejoint sur l’estrade par les chefs de  délégations du monde entier.

La 24e Conférence de l’ONU sur le climat est réunie depuis début décembre  à Katowice, capitale polonaise du charbon, notamment pour finaliser et  adopter les règles d’application de l’accord de Paris visant à limiter le  réchauffement à +2 C, idéalement +1,5 C, par rapport à l’ère  pré-industrielle.

En raison de désaccords difficiles à aplanir sur des points politiques clé  comme la façon dont les Etats doivent rendre compte de leurs engagements à  réduire les gaz à effet de serre ou le degré de flexibilité à accorder aux  pays les plus pauvres, la COP24 prévue se terminer vendredi, joue les  prolongations.

Un nouveau projet de texte attendu vendredi soir a été reporté plusieurs  fois pendant la soirée et la nuit par la présidence polonaise de cette COP.

Il a finalement été distribué aux délégations samedi matin.

Quelques semaines après l’alarme sonnée par les scientifiques du Giec, de  nombreuses délégations, en particulier des pays les plus vulnérables au  changement climatique, ont appelé d’autre part cette conférence à faire  plus et plus vite contre le réchauffement. Mais le contexte géopolitique  international n’est propice à une augmentation des ambitions à ce stade.

Aujourd’hui, les engagements des Etats conduiraient à un monde à +3 C par  rapport à l’ère industrielle. Le monde a aujourd’hui gagné +1 C, avec déjà  son lot de catastrophes climatiques.

Aps

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :