FranceNews

Charles Aznavour : le “Bohémien” qui a chanté en kabyle s’en va

PARIS - Le célèbre chanteur Français d'origine Arménienne, Charles Aznavour, le "Bohémien" qui avait chanté kabyle, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, à l’âge de 94 ans au sud de la France, ont annoncé ses proches

Charles Aznavour : le “Bohémien” qui a chanté en kabyle s’en va

PARIS – Le célèbre chanteur Français d’origine Arménienne, Charles Aznavour, le “Bohémien” qui avait chanté kabyle, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, à l’âge de 94 ans au sud de la France, ont annoncé ses proches.

Les Algériens se souviendraient de cet artiste de grand talent, ambassadeur de la chanson Française, qui avait en 2017 chanté en duo avec Idir “la Bohème” en kabyle. C’était dans le cadre de l’album de duos, Ici et ailleurs avec les grands noms de la chanson Française, qui reprennent leurs plus grands succès, dont la Bohème de Charles Aznavour. Dans une vidéo diffusée à l’époque sur Youtube, on voyait bien comment l’artiste travaillait avec Idir pour l’interprétation de sa chanson dans sa version kabyle. “Charles Aznavour pinaillait pour aller au fond des mots même si c’était complexe“, avait expliqué Idir qui avait qualifié l’artiste Français de “troisième planète après le soleil“.

Pour lui, Aznavour est l’un des artistes qui a su prononcer certains mots difficiles de la langue kabyle, juste au point de “dire que c’est un gars de chez nous“. L’icône de la chanson Française, né Shahnourh Varinag Aznavourian le 22 mai 1924 à Paris et fils d’immigrant, avait déjà chanté devant le public Algérois à la salle Atlas dans les années 1970 à l’invitation du Comité des fêtes de la ville d’Alger. Charles Aznavour, dont le gendre est d’origine Algérienne, a toujours voulu revenir chanter en Algérie et il avait exprimé sa déception lorsque son concert, du 31 janvier 2008, avait été annulé.

Je suis frustré et très déçu. Je me faisais une très grande joie de revenir à Alger. Je n’y ai pas chanté depuis plusieurs années. Mon dernier concert avait été organisé par le comité des fêtes de la ville d’Alger“, avait dit le grand-père de Leïla (sa petite fille de père d’origine Algérienne). Malgré son âge, le chanteur n’a jamais abdiqué et a continué à chanter. Il était annoncé à Bruxelles le 26 octobre et en novembre et décembre à la Seine musicale, près de Paris. “Je ne suis pas vieux, je suis âgé. Ce n’est pas pareil“, aimait dire en plaisantant le chanteur de La Mamma et de Emmenez-moi.

Durant sa carrière, riche également de 80 films, il a écrit pour des grands chanteurs Français comme Edith Piaf, Juliette Gréco ou Gilbert Bécaud.

Aps

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close