AFRIQUENews

Centrafrique : Martin Ziguelé exige le recomptage manuel des votes

Centrafrique : Martin Ziguelé exige le recomptage manuel des votes

Par : Malick Hamdi

Le Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), parti de Martin Ziguelé, « exige » un recompte manuel des voix du premier tour de l’élection présidentielle du 30 décembre 2015.

La Présidentielle est contestée en Centrafrique où le Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), parti de Martin Ziguelé, « exige » un recompte manuel des voix du premier tour de l’élection du 30 décembre 2015. Donné favori au premier tour de l’élection présidentielle, mais arrivé 4e selon les résultats de l’Autorité nationale des élections (ANE), Martin Ziguelé « exige le recompte » manuel des voix.

Dans un communiqué de presse, le MLPC accuse l’ANE de n’avoir pas respecté le code électoral et dénonce un manque de transparence, en publiant des « résultats globaux, mélangeant tous les jours différentes préfectures à des taux divers de dépouillement, rendant impossible tout suivi et tout contrôle ».

Le parti de Ziguelé relève la « manipulation et la confiscation de l’expression du peuple, à travers une chute brutale et non justifiée à ce jour du nombre de votants entre les résultats partiels du 6 janvier et les résultats complets annoncés le lendemain, avec environ 230 000 voix non comptabilisées et donc non affectées aux candidats ».

Le MLPC va déposer un recours devant la Cour constitutionnelle. Mieux, sa formation « exige le recomptage manuel des bulletins des candidats et un audit de la chaîne de collecte et de traitement des données électorales ».

Source : Afrik.com

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

AFRIQUENews

Centrafrique : Martin Ziguelé exige le recomptage manuel des votes

Centrafrique : Martin Ziguelé exige le recomptage manuel des votes

Par : Malick Hamdi

Le Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), parti de Martin Ziguelé, « exige » un recompte manuel des voix du premier tour de l’élection présidentielle du 30 décembre 2015.

La Présidentielle est contestée en Centrafrique où le Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), parti de Martin Ziguelé, « exige » un recompte manuel des voix du premier tour de l’élection du 30 décembre 2015. Donné favori au premier tour de l’élection présidentielle, mais arrivé 4e selon les résultats de l’Autorité nationale des élections (ANE), Martin Ziguelé « exige le recompte » manuel des voix.

Dans un communiqué de presse, le MLPC accuse l’ANE de n’avoir pas respecté le code électoral et dénonce un manque de transparence, en publiant des « résultats globaux, mélangeant tous les jours différentes préfectures à des taux divers de dépouillement, rendant impossible tout suivi et tout contrôle ».

Le parti de Ziguelé relève la « manipulation et la confiscation de l’expression du peuple, à travers une chute brutale et non justifiée à ce jour du nombre de votants entre les résultats partiels du 6 janvier et les résultats complets annoncés le lendemain, avec environ 230 000 voix non comptabilisées et donc non affectées aux candidats ».

Le MLPC va déposer un recours devant la Cour constitutionnelle. Mieux, sa formation « exige le recomptage manuel des bulletins des candidats et un audit de la chaîne de collecte et de traitement des données électorales ».

Source : Afrik.com

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :