CanadaNewsSociété

Canada : Tempête hivernale

Montréal : De la neige en masse, des vents forts et même du verglas par endroits : c’est sous une tempête hivernale que l’est du Canada termine la semaine. Un événement météo qui fait le bonheur de dizaines de milliers d’élèves en congé forcé, plusieurs commissions scolaires ayant décidé de fermer leurs portes.

Canada : Tempête hivernale

Montréal par : Abdelkader DJEBBAR

Montréal : De la neige en masse, des vents forts et même du verglas par endroits : c’est sous une tempête hivernale que l’est du Canada termine la semaine. Un événement météo qui fait le bonheur de dizaines de milliers d’élèves en congé forcé, plusieurs commissions scolaires ayant décidé de fermer leurs portes.

Pour ce qui est des quantités de neige dans la vallée du Saint-Laurent, la tempête qui a débuté jeudi doit amener de 30 à 50 centimètres de neige jusqu’à vendredi soir, selon les endroits, indique Environnement Canada.

La neige est tombée avec régularité tout au long de la nuit, si bien qu’un bon tapis blanc était déjà au sol tôt vendredi matin. Des vents jusqu’à 80 kilomètres à l’heure accompagneront les précipitations.

En plus d’être sous le coup d’un avertissement de tempête hivernale, la région de Québec doit composer avec un avertissement d’onde de tempête.

Selon Environnement Canada, les vents et une période de marées à moyennes amplitudes pourraient provoquer des débordements mineurs le long des côtes dans le secteur de Bellechasse, Lévis, Québec, la Côte-de-Beaupré et sur l’île d’Orléans, rapporte Radio-Canada.

En soirée jeudi, plusieurs commissions scolaires avaient déjà annoncé qu’elles suspendaient leurs activités vendredi. C’est notamment le cas de la Commission scolaire de Montréal, de celle de Laval, et des commissions scolaires Marguerite-Bourgeoys et Marie-Victorin, cette dernière étant située en Montérégie.

Environnement Canada a d’ailleurs émis un bulletin spécial pour l’ensemble du sud du Québec, dont le grand Montréal, Québec et l’Estrie. De plus, ces importantes accumulations ont eu lieu en moins de 48 heures, soit jeudi et vendredi, principalement.

Les amateurs de ski en sont ravis, mais les autres peut-être un peu moins. Il faudra vraisemblablement prendre son mal en patience, car l’hiver n’a certainement pas dit son dernier mot!

« Ça pourrait être nos plus grandes accumulations depuis le début de la saison. À Montréal, la plus grande accumulation remonte à la fin décembre. Là, on attend possiblement une trentaine de centimètres, donc c’est sûr, il faudra pelleter entre jeudi et vendredi », explique Anne-Sophie Colombani, météorologue chez Météo média.

Environnement Canada indique que ces quantités pourraient même atteindre 35 centimètres dans certains secteurs de l’Estrie.

A.D

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :