AlgérieNews

Bouteflika : « La scène politique doit connaître une diversité »

Bouteflika : « La scène politique doit connaître une diversité »

Par : Abdelkader DJEBBAR

Depuis Naama et à travers un texte lu à son nom par le Ministre des Moudjahidine, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika a appelé lundi tous les Algériens à contribuer au mouvement démocratique pluraliste dans le pays en plaçant l’Algérie et les intérêts suprêmes de son peuple au dessus de tout autre considération, rapporte l’Aps.

Tout récemment, Djamel Ould Abbes, Secrétaire Général du FLN avait indiqué que « seul le Parti qu’il dirige est sur le terrain » faisant allusion aux prochaines Présidentielles « Personne ne va nous perturber. Ceux qui veulent salir l’image de l’Algérie ont échoué. Ce sont des fantômes qui apparaissent tous les cinq ans lors des élections. C’est nous qui sommes sur le terrain », avait lancé le Secrétaire Général du FLN à l’ouverture d’une rencontre avec les Mouhafedhs du Parti à Alger.

Hier, ce fut au tour du Président Bouteflika de s’adresser à la Nation, via le Ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, à l’occasion du 19 Mars, pour souligner que «  la scène politique doit connaître une diversité, une confrontation de programmes et une course au pouvoir ».

Tout laisse croire que les élections Présidentielles de 2019 sont d’ores et déjà ouvertes et que l’heure est à  la course.

« Cependant le devoir de tout un chacun est de contribuer à ce mouvement démocratique pluraliste en plaçant l’Algérie et les intérêts suprêmes de son peuple au-dessus de toute autre considération », a précisé le Président.

Selon le Président de la République, il est « nécessaire que notre société continue à promouvoir la culture des droits et des libertés et la préservation de ses intérêts collectifs et suprêmes ».

C’était à l’occasion du 56e anniversaire de la fête de la Victoire proclamée au lendemain de la signature des accords d’Evian, marque la fin d`une longue guerre de libération et d’un combat courageux et héroïque des Algériens contre le colonialisme Français.

Consacrée fête nationale de la Victoire en Algérie, le 19 mars 1962 signait la fin d`une guerre de libération gagnée à la force des armes et de la détermination des millions d`Algériens, qui ont souffert, pendant plus d’un siècle, des affres de l’ordre colonial avec un lourd tribut fait de martyrs innombrables, de milliers de veuves et d’orphelins, de centaines de milliers de prisonniers, de détenus et d’invalides, ainsi que de destruction de milliers de villages et de hameaux.

Dans cette logique, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika a exhorté, les Algériens, à l’occasion du 56e anniversaire de la fête de la Victoire, à être, à l’instar de leurs aïeux et ancêtres, les artisans des événements et des réussites, les bâtisseurs d’une Algérie forte et solide sur les plans économique et sécuritaire.

A.D

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer