AlgérieNews

Bouteflika à la presse Oui aux critiques objectives

Bouteflika à la presse

Oui aux critiques objectives

Synthèse par : Abdelkader DJEBBAR

La Presse écrite, à l’instar de l’audiovisuel, aura son Autorité de régulation (ARPE). Et le Président Bouteflika en a donné le signal samedi à l’occasion de la Journée Nationale de La Presse.

Lors de la présentation du Plan d’action du gouvernement devant le Parlement, le Premier Ministre, Ahmed Ouyahia, avait annoncé l’installation avant la fin de l’année de l’ARPE, assurant que le gouvernement œuvrera pour l’amélioration de la situation des médias en Algérie et de l’accès à l’information.

Pour sa part, le Ministre de la Communication, Djamel Kaouane, avait indiqué que son département œuvrait avec la corporation des journalistes pour la mise en place de l’ARPE avant la fin de l’année en cours.

Il avait également assuré que son Ministère “sera un accompagnateur, un facilitateur et un médiateur dans ce processus tributaire de la communauté des journalistes”.

L’ARPE, prévue par la loi relative à l`information de 2012 et jouissant de la personnalité morale et de l`autonomie financière, est chargée notamment d'”encourager la pluralité de l`information et de veiller à la diffusion et à la distribution de l`information écrite à travers tout le territoire national”.

Elle est composée de 14 membres nommés par décret présidentiel, à savoir trois (3) membres désignés par le président de la République dont le Président de l’Autorité, deux (2) membres non parlementaires proposés par le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), deux (2) membres non parlementaires proposés par le président du Conseil de la nation et sept (7) membres élus à la majorité absolue parmi les journalistes professionnels justifiant d’au moins 15 ans d’expérience dans la profession. Le mandat des membres de l’ARPE est de six ans non renouvelable.

Le Président Abdelaziz Bouteflika, a demandé ce samedi 21 octobre à  la presse, d’être “au service des intérêts suprêmes” de l’Algérie en contribuant à l’éclaircissement des faits, en émettant “des critiques objectives” sur les insuffisances mais surtout “en œuvrant” à la promotion de l’image de l’Algérie à travers le monde.

Dans un message adressé à la corporation à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de  la presse (22 octobre), le Président Bouteflika a déclaré « Nous sommes tous confrontés aux difficultés financières et économiques de la conjoncture. Nous avons arrêté des mesures pour y faire face et poursuivre le processus d’édification en engageant les réformes nécessaires ».

« Nous vivons également dans un environnement régional accablé par les crises et les conflits, dont certains affectent notre voisinage immédiat, d’où la nécessité de faire preuve de prudence et de vigilance pour préserver la sécurité, la stabilité et l’intégrité de notre pays », a-t-il ajouté.

Aussi, a-t-il déclaré, « j’exhorte la famille de la presse algérienne à être au service des intérêts suprêmes de notre patrie en contribuant à l’éclaircissement des faits, en émettant des critiques objectives sur les insuffisances tout en œuvrant à la promotion de l’image de l’Algérie à travers le monde ».

A.D

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close