AlgérieNews

Bouhadja, futur président APN

Bouhadja, futur président APN

Synthèse par : M. AZZEDE

Officiel ! Said Bouhadja est proposé pour être à la tête de l’Assemblée Populaire Nationale. C’est Djamel Ould Abbès, Secrétaire Général du FLN qui en a fait l’annonce dimanche, à deux jours de la toute première session de l’APN. Le candidat du parti à la présidence de l’APN est le militant et  Moudjahid Said Bouhadja“, a indiqué le premier responsable de l’ex-parti unique lors de sa première rencontre avec les candidats de son parti élus lors des législatives du 4 mai.  Membre dirigeant du FLN, Said Bouhadja a occupé plusieurs postes et était tête de liste du parti dans la wilaya de Skikda.

Tout laisse croire que cette annonce pourrait être officialisée mardi par les nouveaux élus qui tiendront leur première demain mardi car déjà plébiscité par ses pairs députés, d’une part. D’autre part, la pratique veut que le Parlement avec ses deux chambres soient présidées par les partis majoritaires. Aussi, si Bensalah du RND dirige la Chambre haute du Parlement, il serait logique que la Présidence de l’Assemblée Populaire Nationale soit présidée par le FLN. Avec cette précision du souci de la préservation de l’équilibre régional. Abdelkader Bensalah, septuagénaire est originaire de l’Ouest du pays (Tlemcen), tandis que Said Bouhadja, octogénaire est de l’Est (Skikda).

L’ex-chargé de communication du Parti est donc certain d’être élu demain lors de la cérémonie d’installation des députés élus le 4 mai dernier, bénéficiant ainsi du soutien du RND. D’ailleurs Ouyahia vient d’instruire les élus de son parti dans ce sens. Ajouter à cela le plébiscite du MPA et  de TAJ.

« Bouhadja est le meilleur choix », a déclaré le Secrétaire Général du FLN, Ould Abbas, lors d’un point de presse organisé en marge de la rencontre des nouveaux députés du parti, réunis dimanche, au Cercle de l’armée à Alger.
Le Secrétaire Général du RND, Ahmed Ouyahia, avait adressé une instruction aux députés de son parti leur demandant de soutenir le candidat du FLN.
Avec, respectivement, 161 et 100 députés, le FLN et le RND détiennent la majorité au sein de la chambre basse du Parlement Algérien qui compte 462 sièges.

L’ex chargé de l’information au parti du FLN est un adepte du travail  discret, sans tambour ni trompette : «Nous travaillons. Nous nous concentrons sur la base militante, sur le parti réel » avait-il déclaré il n’y a pas très longtemps.

A.M

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :