FranceNews

Bordeaux : Capitale de l’égalité, de la diversité et de la citoyenneté « L’identité heureuse »

Bordeaux Capitale de l’égalité, de la diversité et de la citoyenneté

« L’identité heureuse » 

Bordeaux par : Fayçal Charif

La ville de Bordeaux s’anime depuis lundi 26 Septembre 2016 en se donnant rendez-vous avec « l’identité » jusqu’au 15 octobre prochain. Elle fait vivre un thème d’actualité qui fait couler beaucoup d’encre sous fond de campagne pré-présidentielle que ça soit à droite, à gauche, au centre ou aux deux extrêmes.

La ville a vu juste et a pris « le problème », ou « la problématique » à bras le corps avec sincérité et audace en organisant la 3ème édition de « la Quinzaine de l’égalité, de la diversité et de la citoyenneté » avec pour buts : l’information, l’échange et l’implication à travers une série non stop d’événements, de rencontres et de conférences durant 20 jours.

Par la force de l’événement donc, la ville de Bordeaux devient « la capitale » de l’égalité, de la diversité et de la citoyenneté et offre à l’occasion des spectacles, expositions, tables rondes, ateliers, conférences et ciné-débats « pour sensibiliser et réfléchir ensemble ». Les sujets mis en évidence et à débat n’en manquent pas : Egalité femmes-hommes, laïcité, homophobie, racisme, diversité culturelle, engagement citoyen, dialogue entre jeunes de toutes les religions, lutte contre les stéréotypes. Tout y est en ces temps de confusion sur l’identité provoquée par les politiques sous fond politicien.

Le thème est si sensible, l’enjeu si important et la conjoncture si complexe que plus de 60 actions sont menées autour de ce grand événement. Dans le sillage, 50 partenaires se sont impliqués, dont de nombreuses associations, mais également des représentants du culte et surtout, pour la première fois, la participation de l’Université de Bordeaux avec son Forum Montesquieu et son Institut des Afriques. L’événement a notamment rassemblé et associé trois communes de l’agglomération bordelaise : Pessac, Mérignac et Talence.

La soirée d’ouverture de lundi a eu lieu à l’Athénée Père Joseph Wresinski, avec comme invitée d’honneur Latifa Ibn Ziaten, mère du premier soldat assassiné par Mohamed Merah. Une femme courage, lauréate de nombreux prix pour son engagement auprès des jeunes en faveur du vivre ensemble et contre la radicalisation. Une invitée de taille aussi lors de cette soirée de lancement, Élisabeth Sentucq, dernière rescapée d’Auschwitz encore vivante et résidente en Gironde.

Pour la suite, une table ronde sous le thème de la laïcité sera organisée le mercredi 5 octobre à 18h à l’hôtel de ville, avec la participation de l’ambassadeur d’Allemagne et de Nathalie Goulet, sénatrice et co-auteure du rapport parlementaire sur la place et le financement de l’islam en France. Un autre thème, la lutte contre le racisme est inscrit au programme avec notamment l’exposition « Mission H : être Humain – vivre ensemble », qui vise à déconstruire chez les enfants, de manière ludique, les stéréotypes. L’exposition sera inaugurée jeudi 6 octobre à 14h à l’hôtel de ville en présence de Lilian Thuram, qui en est à l’origine au travers de sa fondation.

« Bordeaux, capitale de l’identité heureuse »

Pour Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Président de Bordeaux Métropole « Bordeaux cultive … des relations apaisées entre ses habitants, quelles que soient leurs origines, leurs orientations sexuelles, leurs religions…Nous le devons certainement à la tempérance historique de notre territoire. Mais également à une politique proactive que nous menons en faveur du « vivre ensemble ». Dans une France très durement touchée par les attaques terroristes, où le piège du repli identitaire et du rejet de l’autre nous est tendu, la Quinzaine de l’égalité, de la diversité et de la citoyenneté porte un message fondamental : la paix et la cohésion de notre société passent par le rejet absolu de toute forme de haine et de discriminations ». Le maire de Bordeaux tient à « remercier l’ensemble des acteurs engagés qui démontre que l’on peut être « unis dans la diversité ».

Pour le candidat à la primaire de la droite, probable candidat aux présidentielles de 2017 et du coup, éventuel futur président de la France « Latifa Ibn Ziaten… incarne cette « identité heureuse » que je souhaite pour la France ».

C.F

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :