AFRIQUEFranceMaliNews

Bamako : un sommet sous haute surveillance

Bamako: un sommet sous haute surveillance

Par : Abdelkader DJEBBAR

Le Mali sera la capitale africaine deux jours durant, les 13 et 14 janvier en abritant le 27e sommet Afrique-France.
Et pendant deux jours, les chefs d’Etat et de gouvernement défilaient à l’aéroport de Bamako. Une trentaine de pays au total y prennent part aux côtés de François Hollande et son homologue malien.
« Plus de 10 000 hommes sont mobilisés pour la couverture sécuritaire », indique Le président du comité d’organisation du sommet. Il ajoute que plus de 700 hommes ont été déployés uniquement pour assurer la sécurité des hautes personnalités. A cela s’ajoute la présence de 180 membres des nouvelles forces spéciales antiterroristes. Un tour de force quand on sait que l’armée malienne ne dispose actuellement que de six bataillons opérationnels de 700 hommes chacun. Une armée qui doit continuer à sécuriser, en plus de la capitale, un territoire de plus d’un million de kilomètres carrés.
C’est donc un sommet sous très haute surveillance qui s’est ouvert ce vendredi avec une multiplication des mesures de sécurité. Les forces armées maliennes et d’importants renforts français sont visibles un peu partout dans les rues, les hôtels et au Centre international de conférence où doit se tenir la rencontre des chefs d’Etat.
Placé sous le thème du partenariat, de la paix et de l’émergence, le sommet s’accompagne d’une conférence des ministres des Affaires étrangères et d’un forum économique.

A.D

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :