AFRIQUEEconomieFemmeInternationalNews

BAD : des partenaires mondiaux allouent 61,8 mls $ en faveur des femmes entrepreneurs

Des partenaires mondiaux de la Banque Africaine de Développement (BAD) comptent allouer 61,8 millions de dollars en faveur des femmes entrepreneurs dans 21 pays Africains, a indiqué lundi l'institution continentale sur son site web.

BAD : des partenaires mondiaux allouent 61,8 mls $ en faveur des femmes entrepreneurs

Des partenaires mondiaux de la Banque Africaine de Développement (BAD) comptent allouer 61,8 millions de dollars en faveur des femmes entrepreneurs dans 21 pays Africains, a indiqué lundi l’institution continentale sur son site web.

En effet, l’Initiative de financement des femmes entrepreneurs (We-Fi) a approuvé l’allocation de ce fonds au profit du programme d’action positive de financement de la BAD pour les femmes en Afrique (AFAWA).

We-Fi est un partenariat entre 14 gouvernements donateurs, huit banques de développement multilatérales et d’autres parties prenantes des secteurs public et privé, créé en octobre 2017 et hébergé par le Groupe de la Banque Mondiale.

La directrice de la BAD pour la parité hommes-femmes, la société civile, Vanessa Moungar a estimé que « ce soutien substantiel de We-Fi, une initiative de financement des femmes entrepreneurs, nous aidera à intensifier nos actions et à obtenir de meilleurs résultats pour les femmes entrepreneurs de tout le continent ».

« Notre ambition avec AFAWA va au-delà de l’assistance régulière aux femmes dans les entreprises », a-t-elle assuré.

Avec le financement We-Fi, AFAWA entend améliorer l’accès au financement de 40.000 petites et moyennes entreprises détenues ou dirigées par des femmes dans 21 pays Africains, principalement dans des pays à revenu faible et fragiles, où les femmes entrepreneurs ont de plus grandes difficultés à accéder au financement et aux marchés.

De plus, les activités financées par We-Fi seront alignées sur l’approche en trois volets d’AFAWA visant à réduire de manière globale le déficit de financement de 42 milliards de dollars entre hommes et femmes entrepreneurs.

Le premier pilier AFAWA vise à accroître l’accès des femmes au financement, par le biais d’instruments financiers innovants et adaptés, notamment des mécanismes de garantie destinés à soutenir les femmes entrepreneurs.

« En collaboration avec des partenaires stratégiques, le deuxième pilier est axé sur la fourniture de services de renforcement des capacités aux femmes entrepreneurs, y compris l’accès à des cours de formation en mentorat et à l’entreprenariat », souligne la BAD.

AFAWA aide également les institutions financières à répondre aux besoins spécifiques des entreprises détenues ou dirigées par des femmes par le biais de produits financiers et non financiers adaptés.

Le troisième pilier se concentre sur l’amélioration de l’environnement des affaires pour les femmes en engageant un dialogue politique avec les banques centrales et les autres autorités et parties prenantes concernées.

D’autre part, le financement We-Fi renforcera les initiatives de la BAD et de ses partenaires, telles que ONU Femmes et CARE International, en faveur des femmes entrepreneurs dans divers secteurs souvent négligés par les financiers, les donateurs et les gouvernements traditionnels.

Aps

 

 

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :