AlgérieCultureNews

Baccalauréat : Sécuriser le déroulement des épreuves

Baccalauréat : Sécuriser le déroulement des épreuves

Par : Abdelkader DJEBBAR

Toute une panoplie de mesures sera mise en place lors des épreuves du baccalauréat prévues du 20 au 25 juin. Les mesures concernent aussi bien les services de la DGSN que le réseau internet.

Pour commencer, la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) a mis en place pour la couverture sécuritaire des examens du Baccalauréat un plan portant mobilisation de plus de 18.000 policiers de différents grades, a indiqué la DGSN dans un communiqué.

Ce plan prévoit la sécurisation de 2108 centres d’examen à travers le territoire de compétence de la Sûreté nationale au niveau de toutes les wilayas du pays, de 14 centres de collecte, 70 centres de correction, deux (2) centres d’impression, 66 centres de conservation des copies, précise la même source.

L’APS précise également que des dispositifs de prévention ont été mis en place pour faciliter la circulation à proximité des centres d’examen et assurer la sécurité des candidats à travers des points de contrôle fixes et d’autres mobiles en vue de la réussite de toutes les conditions pour le bon déroulement des épreuves à travers tous le territoire nationale.

Des patrouilles pédestres et mobiles seront intensifiées pour éviter le stationnement anarchique à proximité de ces centres.

Il est également question d’interrompre internet avant chaque épreuve et l’interdiction au niveau des centres d’examen des téléphones portables et autres tablettes, des outils numériques et objets connectés, afin d’éviter les tentatives de fraude.

La Ministre de la Poste, des Télécommunications, Technologies et du Numérique, Houda-Imane Faraoun, a annoncé récemment que “l’internet sera coupé pendant une heure, au début de chaque épreuve du baccalauréat, pour éviter tout ce qui peut entacher cet examen scolaire”.

L’opération a été définie conjointement par l’entreprise Algérie Télécom et le Ministère de l’Éducation nationale en fonction d’un calendrier de coupure, a indiqué la Ministre qui fait état d’une certaine perturbation probable des réseaux sociaux durant la période du baccalauréat, estimant que “les fuites sur les réseaux sociaux sont infimes, mais l’écho qu’elles reçoivent prend des dimensions énormes”.

 

De son côté, le Ministère de l’Éducation nationale reconduira pour cette année les mesures prises durant les précédentes sessions de BAC notamment, depuis le déploiement de l’internet mobile haut débit 3G en 2014 en Algérie, à savoir l’interdiction au niveau des centres d’examen des Smartphones et autres tablettes, des outils numériques, objets connectés et écouteurs, a-t-on appris auprès du Ministère.

La Ministre de l’Éducation nationale Mme Nouria Benghebrit a assuré également que tous eux qui publieront les sujets bu BAC ne serait-ce que pour faire des canulars seront poursuivis en justice.

Ces mesures concerneront aussi bien les candidats au Baccalauréat que les enseignants, les surveillants et le personnel administratif, a-t-on précisé de même source.

A.D

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close