Augmentation des salaires et accords sur la charge de travail pour le personnel au sol de KLM

Le personnel au sol de KLM recevra une augmentation de salaire de 4% en deux étapes, selon l’accord conclu jeudi entre les syndicats FNV et CNV et la compagnie aérienne. En outre, l’augmentation de salaire sera soumise à une limite inférieure de deux fois 80 euros. Des accords ont également été conclus sur la réduction de la charge de travail.

La nouvelle convention collective prendra effet rétroactivement le 1er mars et durera un an. Le 1er octobre, les quelque douze mille employés recevront un salaire supplémentaire de 2% avec un minimum de 80 euros. Le 1er mars, une autre étape suivra pour ces employés qui, entre autres, s’occupent des bagages, travaillent dans le département technique et accompagnent les avions vers et depuis les pistes. Le personnel du siège social de KLM est également couvert par la convention collective.

On a beaucoup parlé récemment de la charge de travail du personnel de Schiphol. En avril, par exemple, les bagagistes se sont mis en grève sans préavis. Afin de limiter la pression du travail, des accords ont été conclus, explique Birte Nelen, cadre de la FNV. Par exemple, davantage de personnes seront employées en tant que personnel permanent et des accords seront conclus sur les niveaux de personnel minimum.

Lire aussi:  Il y a tellement d'informations sur les investissements, comment savoir si elles sont fiables ?

En outre, les deux échelons inférieurs de la structure salariale finiront par disparaître, de sorte que le salaire de départ augmentera. À l’avenir, les jeunes ne seront plus placés dans leur propre balance.

En outre, le personnel au sol ne devra plus payer pour le stationnement à Schiphol et son indemnité kilométrique sera augmentée. En outre, le personnel de bureau peut travailler à l’étranger pendant une période de huit semaines deux fois par an. Cela est autorisé pour un total de huit semaines.

Lire aussi:  Les passagers du train restent bloqués toute la nuit à la gare d'Amersfoort, la NS n'organise pas de bus.

La compagnie aérienne elle-même pense qu’avec la nouvelle CBA « la paix peut revenir dans l’organisation ». Les accords doivent également offrir des perspectives aux employés actuels et futurs.

Related articles

Share article

Derniers articles