ASIENews

Attaques sanglantes au Sri Lanka : au moins 228 morts

COLOMBO - Le bilan de la vague coordonnée d'attentats qui a visé dimanche des hôtels de luxe et des églises au Sri Lanka s'est alourdi à au moins 228 morts dont plusieurs dizaines d'étrangers, selon des sources médicales citées par des médias locaux. Un précédent bilan faisait état de 207 morts et plus de 450 blessés

Attaques sanglantes au Sri Lanka : au moins 228 morts

COLOMBO – Le bilan de la vague coordonnée d’attentats qui a visé dimanche des hôtels de luxe et des églises au Sri Lanka s’est alourdi à au moins 228 morts dont plusieurs dizaines d’étrangers, selon des sources médicales citées par des médias locaux.

Un précédent bilan faisait état de 207 morts et plus de 450 blessés.

En quelques heures, des bombes ont semé mort et désolation dans quatre hôtels et trois églises, en pleine messe de Pâques, en plusieurs endroits de l’île d’Asie du Sud, qui n’avait pas connu un tel déchaînement de violence depuis la fin de la guerre civile il y a dix ans.

Huit explosions au total, non revendiquées, se sont produites dans cette île prisée des touristes étrangers pour ses plages idylliques et sa nature verdoyante.

Huit personnes ont été arrêtées, a annoncé le Premier Ministre Ranil Wickremesinghe. Il a reconnu qu' »il y avait des informations », qui « doivent faire l’objet d’une enquête », sur des risques d’attaques.

En réponse aux attaques, le Sri Lanka a décrété un couvre-feu immédiat et le blocage temporaire des réseaux sociaux pour empêcher la diffusion d' »informations incorrectes et fausses ».

Les attentats au Sri Lanka sont suscité l’indignation de plusieurs pays et organisations à travers le monde.

L’Algérie a condamné « avec force » ces attaques, a indiqué le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères. « Nous condamnons avec force les attaques terroristes meurtrières qui ont ciblé, ce dimanche de Pâques, des fidèles dans des églises ainsi que des citoyens et des touristes étrangers dans de nombreux hôtels du Sri Lanka », a indiqué Abdelaziz Benali Cherif dans une déclaration à l’APS.

Il a ajouté que cette « violence terroriste, qu’aucune cause ne peut justifier, transgresse toutes les valeurs humaines et religieuses et interpelle la communauté internationale sur la nécessité impérieuse d’œuvrer davantage à fédérer les efforts pour dégager une démarche efficiente de lutte contre tous les extrémismes qui alimentent la violence et le terrorisme ».

Aps

 

 

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :