AlgérieNewspolitique

APC-APW : 11.000 enseignants candidats

APC-APW : 11.000 enseignants candidats

Par : Abdelkader DJEBBAR

Pour les prochaines élections des assemblées de communes et de wilaya, on ne compte pas moins de 11.000 enseignants relevant des différents paliers scolaires.  Évidemment cela provoque de multiples appréhensions chez les parents qui craignent de graves perturbations durant l’année scolaire en cours avec des répercussions sur la suite des études de leurs enfants. Rien d’illégitime de ce côté! Et au ministère de l’Éducation nationale, on n’est pas insensible à la question.

En effet, il est question, d’ores et déjà, de recruter 6.500 enseignants dans les trois paliers. La plateforme numérique de recrutement a été ouverte à cet effet lundi dernier. « Ces recrutements n’étaient pas prévisibles car il n’y a pas que les départs en retraite, il y a aussi les démissions, les décès, les congés de maladie longue durée et les mises en disponibilité », a expliqué ce jeudi 9 novembre sur la Chaîne III, Mohamed Chaib Draa Ettani, conseiller au Ministère de Nouria Benghabrit.

Il a également tenu de  rassurer les parents d’élèves en expliquant que « nous avons pris les mesures pour assurer la scolarité des enfants par la répartition des élèves dans d’autres classes, par le recours aux heures supplémentaires et, dans les cas extrême, par le recours à la vacation en attendant le retour de ces enseignants », a-t-il expliqué

Les postes à pourvoir sont répartis sur « tout le territoire national »  et « concernent plus particulièrement les cycles moyen et secondaire », a-t-il précisé. « Tous les profils sont recherchés mais plus particulièrement les professeurs de mathématiques et de physique où nous avons relevé un déficit », a-t-il indiqué.

Le recrutement se fera sur concours une fois « les listes d’attente épuisées au niveau des wilayas », toujours selon M. Draa Ettani.

Les listes d’attente résultent du dernier concours de l’enseignement national via lequel le ministère a recruté 60.000 enseignants. Ces listes d’attente resteront valides « jusqu’à décembre 2017 pour le primaire et jusqu’à décembre 2018 pour le moyen et le secondaire », selon M. Draa Ettani.

Mais la polémique est déjà là et les commentaires vont bon train…

A.D

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close