Analyse

Analyse : Trump et Netanyahu veulent le démantèlement de l’UNRWA

Analyse

Trump et Netanyahu veulent le démantèlement de l’UNRWA

Par : Kharroubi Habib

Donald Trump et Benyamin Netanyahu ont fait du démantèlement de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) un objectif primordial en considération du fait que l’existence même de cet organisme rappelle au monde entier la question des réfugiés palestiniens et de leur droit au retour dans les territoires desquels ils ont été chassés.

Le Président Américain s’en est pris à l’UNRWA en lui retirant la contribution financière à son budget ce qui contraint ses responsables à réviser à la baisse sa présence et ses interventions en Cisjordanie, dans la bande de Gaza et dans les camps de réfugiés palestiniens implantés dans les Etats arabes de la région. Le Premier ministre israélien s’apprête pour sa part à lancer contre l’office onusien une campagne diplomatique internationale visant à obtenir son démantèlement. Pour étayer la demande qu’il compte présenter aux Nations Unies, le gouvernement sioniste met à contribution une armada d’avocats et spécialistes en droit à laquelle mission a été confiée de conceptualiser l’argumentaire contradictoire de la définition de réfugiés Palestiniens qui a justifié la création de l’UNRWA.

Donald Trump et son administration sont en collusion absolue avec ce gouvernement et ne vont pas tarder selon des médias israéliens à lui fournir le prétexte d’enclencher son offensive diplomatique contre l’office des Nations Unies et cela en faisant prochainement l’annonce que les Etats-Unis reviennent sur la question des réfugiés Palestiniens et rejettent la demande qui lui est sous-jacente du retour de ces derniers sur les terres desquelles ils ont été chassés. Donald Trump qui se vante de pouvoir mettre fin au conflit israélo-Palestinien pense y parvenir en forçant par menace et chantage les Palestiniens à revenir à la table des négociations avec le gouvernement sioniste sur la base d’un plan d’où les questions du statut de Jérusalem et du droit des réfugiés palestiniens au retour en seront exclues.

L’inénarrable Président Américain pense avoir réglé la première question en ayant fait reconnaître par son pays Jérusalem comme capitale « indivisible» d’Israël et pense qu’il parviendra à évacuer la seconde en faisant démanteler l’UNRWA dont l’existence rappelle qu’il ne peut y avoir d’accord de paix israélo-Palestinien sans qu’une réponse autre que le déni du droit des réfugiés Palestiniens ait été trouvée. En s’en prenant à l’UNRWA, Donald Trump et le gouvernement sioniste qui prétendent diriger des Etats « moraux» s’essayent en fait à briser l’esprit de résistance des Palestiniens qu’ils n’ont pu obtenir par le déchaînement de la violence de la répression armée.

La liquidation programmée par Tel-Aviv et Washington de l’Office des Nations unies pour les réfugiés palestiniens vise à placer le peuple palestinien devant l’immonde chantage de se voir supprimer les maigres aides humanitaires dont il bénéficie par son biais et sont les rares qui lui parvenaient effectivement tant la communauté internationale tétanisée par la peur des foudres du binôme diabolique s’est honteusement déchargée sur l’organisme onusien du devoir de secours à peuple en danger qu’est celui de Palestine.

KH.H

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close