AlgérieNews

Amara Benyounes «Le départ de Bouteflika», le seul point commun de l’opposition

Amara Benyounes

 «Le départ de Bouteflika», le seul point commun de l’opposition

Le secrétaire général du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounes, a affirmé le 28 Mai 2016  à Alger que la consécration de la démocratie est la seule immunité contre les dangers qui guettent l’Algérie. Lors d’un meeting populaire à Alger clôturant les rencontres du parti dans les différentes wilayas du pays, M. Benyounes a précisé que la démocratie ne peut se pratiquer sans l’existence d’une majorité forte pour réaliser l’équilibre politique. Le président du MPA a déploré dans ce sens l’absence d’une véritable opposition en Algérie. Selon l’intervenant, le seul point commun entre les opposants c’est le «départ du président Bouteflika», ajoutant que ces derniers doivent être conscients que le président de la République a accédé au pouvoir à l’issue d’élections et qu’il demeurera à son poste jusqu’à 2019. Le SG du MPA a évoqué la situation sécuritaire dans le pays qu’il a qualifiée de «situation exceptionnelle dans toute la région», saluant par la même occasion les efforts déployés par les forces de sécurité nationale pour assurer la protection du pays. «Le peuple algérien refuse de tomber à nouveau dans la spirale de la violence, tout comme il refuse de revenir aux années d’avant 1990 qui ont induit une situation d’instabilité qui a duré dix ans», a expliqué M. Benyounes. Selon le premier responsable du MPA, la revendication des droits de manière démocratique est une chose légitime à condition d’éviter les dérapages, condamnant par la même occasion la politique de deux poids deux mesures à laquelle recourent certaines parties lorsqu’il s’agit de l’Algérie. «En dépit des protestations relevées en France en raison de la situation socio- économique, personne n’a parlé de printemps français, mais quand il s’agit de protestations de la population de In Salah il y a deux ans pour contester l’extraction du gaz de schiste, des voix s’élèvent pour parler de chute de l’Etat et du système», a relevé M. Benyounes à ce sujet. Concernant la situation économique, le SG du MPA a plaidé pour des réformes profondes pour faire face à la chute des prix du pétrole et au recul des recettes de plus de 70 %, selon les déclarations de responsables. M. Benyounes a fait savoir que sa formation politique attend que le Premier ministre Abdelmalek Sellal annonce les détails du nouveau modèle économique pour exprimer sa position à ce sujet.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :