AlgérieAMÉRIQUEEconomieEtats-UnisNews

Algérie-USA Un bon climat d’affaires

Algérie-USA

Un bon climat d’affaires

Synthèse par : Abdelkader DJEBBAR

Les affaires semblent bien allées entre l’Algérie et les États-Unis en matière de coopération dans plusieurs domaines. Une rencontre d’affaires regroupant les dirigeants de plusieurs groupes industriels publics et une délégation d’hommes d’affaires américains a eu lieu il y a quelques jours. Côté américain, selon un communiqué du ministère de l’Industrie et des mines, une trentaine d’entreprises étaient représentées. Elles activent dans divers domaines, notamment les secteurs pharmaceutiques, mécanique, électrique et électronique, agroalimentaire, les mines. Objectifs, « rechercher et prospecter les opportunités qu’offre le marché algérien et parvenir à des accords de partenariats avec leurs homologues Algériens.

Du côté algérien, ce sont les groupes industriels, relevant du ministère de l’Industrie et des Mines, qui ont participé à cette rencontre, à savoir : le Groupe SAIDAL, le Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA), l’Entreprise nationale des véhicules industriels (SNVI), le Groupe des industries métallurgiques et sidérurgiques (IMETAL), Algerian group of mechanics (AGM), Algeria Chemical Specialities (ACS), l’Entreprise nationale des engrais et produits phytosanitaires (Asmidal), la Société nationale des tabacs et allumettes (SNTA), Manadjim El Djazair (MANAL), le Groupe AGRODIV, DIVINDUS, GETEX, Elec El Djazair lndustrie, ainsi que les instituts chargés de la formation et les centres techniques.

Des hauts responsables et cadres du ministère ont également participé à cette rencontre, souligne un communiqué du ministère de l’Industrie et des Mines, précisant qu’un exposé détaillé sur les opportunités d’affaires en Algérie et les avantages accordés aux investisseurs étrangers a été présenté à la partie américaine.

Les discussions semblent d’ores et déjà porter fruits et de grandes possibilités semblent se dessiner pour un partenariat solidement fructueux.

Cette rencontre intervient dans le cadre d’une mission d’hommes d’affaires américains, organisée par l’USABC et l’ambassade d’Algérie à Washington, qui s’est effectuée du 1er au 4 octobre à Alger. Outre les hommes d’affaires, des professeurs de l’université de Boston font partie de cette mission pour discuter des aspects liés à la formation, l’innovation et la recherche développement, précise la même source, citée par l’APS.

A.D

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :