AlgérieAMÉRIQUEEtats-UnisNews

Algérie-USA : Proches l’un de l’autre

Algérie-USA : Proches l’un de l’autre

Par : Abdelkader DJEBBAR

Le Président de l’Assemblée Populaire Nationale (APN), Saïd Bouhadja et l’Ambassadeur États-Unis en Algérie, M. John Desrocher ont plaidé pour le renforcement et la promotion d’autres domaines de coopération bilatérale, a indiqué mercredi un communiqué de l’Assemblée.

Lors de leur entretien, les deux parties ont mis en avant la nécessité de promouvoir, de renforcer et de diversifier leur coopération aux différents domaines, notamment technologique, énergétique, agricole et militaire.

Bouhadja a saisi l’occasion pour saluer le rôle de la diplomatie parlementaire dans le renforcement des relations bilatérales et dans la promotion du dialogue, en tant que complément de la diplomatie officielle, appelant, à ce propos, à “l’échange des délégations au service de ces objectifs”, a indiqué le communiqué.

Pour sa part, l’ambassadeur des États-Unis a mis l’accent sur l’importance de “relayer l’image réelle de l’Algérie en tant que pays important en Afrique du Nord”, exprimant dans ce sens son engagement à “ouvrer au renforcement des échanges entre parlementaires”.

Estimant “nécessaire de diversifier les domaines de coopération bilatérale” notamment au regard “des capacités de l’Algérie”, le diplomate Américain a prôné la poursuite des efforts pour attirer les investisseurs de son pays en vue de renforcer le partenariat entre les deux pays, notamment dans les domaines de l’agriculture et des ressources naturelles”.

La 5ème session du conseil de l’Accord-cadre  Algéro-Américain sur le commerce et l’investissement ( TIFA ), tenue  à Alger il y a peu de temps s’est achevée par une déclaration commune  réitérant l’engagement des deux parties à déployer tous les moyens pour  accroitre le commerce et l’investissement bilatéraux dans l’intérêt des  deux pays.

Les deux parties avaient alors souligné qu’il «existait encore de grandes  possibilités pour accroitre le commerce et l’investissement bilatéraux dans  l’intérêt mutuel des deux pays en relevant que les échanges bilatéraux  entre l’Algérie et les États-Unis ont tout de même totalisé plus de 5  milliards de dollars en 2016, en hausse de plus de 50% par rapport à  l’année 2000, composés de 2,3 milliards de  dollars d’importations algériennes et de 3,3 milliards de dollars  d’exportations Algériennes, contre 4,7 milliards de dollars en 2015 (2,7  milliards d’importations et 1,9 milliard d’exportations».

L’accession de l’Algérie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC),  l’accès aux marchés ainsi que le renforcement du cadre juridique bilatéral  ont également figuré parmi les thèmes principaux de cette session.

Mullaney avait mis l’accent, lors des travaux de cette session, sur  «l’importance d’élargir la collaboration et de renforcer les échanges avec  l’Algérie qui est, a-t-il ajouté, un pays en phase de transition  économique ayant réalisé des progrès sur les plans économique et  réglementaire».

Les Américains estiment que L’Algérie est leur allié le plus fiable dans la région. Pour eux, le “poids” de l’Algérie dans la région lui permet de “résoudre les crises régionales” mais aussi lutter efficacement contre le terrorisme. “Pour la partie américaine, l’Algérie est l’allié le plus fiable dans la région et eu égard à son poids, son rôle et son influence, elle peut aider davantage à la résolution des crises régionales et à un renforcement de la coopération dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent”, a déclaré l’ambassadeur d’Algérie à Washington, Madjid Bouguerra à l’Agence de Presse Algérienne (APS) au terme de sa rencontre avec le Secrétaire d’État adjoint pour le Proche-Orient, David Satterfield. L’occasion pour les deux diplomates de discuter des voies et moyens de contribuer efficacement à un règlement rapide de la crise Libyenne.

A.D

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close