AlgérieEconomieEtats-UnisNews

Algérie-USA : Le commerce à développer

La construction automobile et le commerce électronique en Algérie retiennent de plus en plus l’attention des  investisseurs Américains. Un intérêt de plus en plus marqué semble mijoter à feux actifs, dit-on au Ministère du commerce

Algérie-USA

Le commerce à développer

Montréal par : Abdelkader DJEBBAR

La construction automobile et le commerce électronique en Algérie retiennent de plus en plus l’attention des  investisseurs Américains. Un intérêt de plus en plus marqué semble mijoter à feux actifs, dit-on au Ministère du commerce.

S’exprimant à l’issue de la sixième session des discussions relatives à l’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (Tifa), M. Omari du Ministère du commerce a déclaré que les responsables du Bureau du Représentant Américain au commerce (Ustr) ont transmis à la délégation Algérienne l’intérêt manifesté par les opérateurs Américains à l’investissement dans ces deux secteurs à forte valeur ajoutée.

Pour rappel, ce dialogue sur le commerce et l’investissement a été mené du côté Algérien par une délégation multisectorielle, conduite par le SG du Ministère du Commerce, et du côté Américain par le représentant adjoint au Commerce, Daniel Mullaney.

Lors de ces discussions qui se sont étalées sur une journée au siège de l’USTR, la partie Américaine a présenté une proposition de partenariat dans le domaine de la construction automobile et la production de pièces de rechange ainsi qu’en matière d’assistance technique concernant les normes de sécurité dans ce créneau de production, selon ce responsable.

Selon M. Omari il y a un fort potentiel de partenariat dans ce domaine notamment en ce qui concerne la dématérialisation des transactions commerciales par la mise en place d’un système de registres électroniques.

Les deux parties ont également discuté d’une feuille de route pour faciliter l’échange d’informations et de données sur le commerce et l’investissement dans plusieurs secteurs stratégiques. Cet échange est rendu nécessaire par le besoin de faire connaître les efforts consentis en matière de législation économique et de l’amélioration du climat des affaires, dira-t-il en substance.

« Les Américains étaient très attentifs aux mesures prises pour développer certains secteurs prioritaires tels que l’énergie, l’Industrie, le tourisme et l’agriculture » souligne-t-on au département du Commerce.

A.D

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close