AlgérieNewspolitique

Algérie : Un mois après…

Il y a un mois Bouteflika a déposé les armes. Bouteflika Abdelaziz, cela s’entend et cela ne veut pas dire que tout a suivi dans le sillage. Certes, il y a des « dossiers corruption » qui commencent à s’accumuler. Mais les citoyens qui demandent au système de dégager ne voient pas encore le bout du tunnel. Et la lumière ne semble pas être pour demain.

Algérie : Un mois après…

Alger par : Noureddine RAMZI

Il y a un mois Bouteflika a déposé les armes. Bouteflika Abdelaziz, cela s’entend et cela ne veut pas dire que tout a suivi dans le sillage. Certes, il y a des « dossiers corruption » qui commencent à s’accumuler. Mais les citoyens qui demandent au système de dégager ne voient pas encore le bout du tunnel. Et la lumière ne semble pas être pour demain.

Certains « auteurs de dossiers » sont derrière les barreaux. D’autres ne semblent pas être inquiétés outre mesure. La Loi veut que « aussi bien les corrompus que les corrupteurs » soient logés à la même enseigne pour mieux avancer.

Le Peuple ne cesse de revendiquer le départ du régime. De tout le régime. Le Peuple scande « système dégage ». Il le répète à chaque occasion et cela depuis bien avant la démission de Abdelaziz Bouteflika.

Pas plus tard encore que mercredi, à l’occasion des manifestations du Premier Mai, Journée internationale du Travail, le Peuple obtient, en réponse, des miettes et le dialogue ne paraît pas au beau fixe. Que faire… ?

Le Peuple ne veut pas baisser les bras. Il continue aussi à être pacifique. Il ne veut pas perturber le pays. Mais il veut que ses droits soient respectés pour mieux avancer. Pour des jours meilleurs. Il refuse les miettes. Il refuse de jeter l’éponge. Et cela prouve qu’il a foi en l’avenir et qu’il n’est pas question de laisser les corrompus et corrupteurs mener la belle vie au détriment des bâtisseurs du pays.

La rue, elle, a clairement signifié que le départ de Bouteflika, sans être un non-événement, n’a jamais été une fin en soi. La preuve, un mois après, la mobilisation est intacte pour réclamer le démantèlement de tout le système. Elle a surtout exprimé son refus de voir sa révolution mise à profit par un clan au détriment d’un autre. Comme il n’est pas question de juste effacer pour recommencer. C’est tout le système qui est à changer en profondeur.

N.R

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :