AlgérieNewspolitique

Algérie : Un Grand Vendredi 13

Pour ce deuxième vendredi de ramadhan, le treizième depuis le début du mouvement populaire le 22 février dernier, les Algériens ont de nouveau marché en masse, hier. Une manifestation à la grandeur du Pays, dans ses moindres coins et recoins pour dire encore et encore « Système Dégage ». Pour dire encore « non aux élections du 4 juillet ».

Algérie : Un Grand Vendredi 13

Lille par : Mohammed CHOUAKI

Pour ce deuxième vendredi de ramadhan, le treizième depuis le début du mouvement populaire le 22 février dernier, les Algériens ont de nouveau marché en masse, hier. Une manifestation à la grandeur du Pays, dans ses moindres coins et recoins pour dire encore et encore « Système Dégage ». Pour dire encore « non aux élections du 4 juillet ».

À ce propos, le pouvoir maintient toujours son calendrier électoral, avec une Présidentielle programmée pour le 4 juillet prochain, même si dans la pratique ce rendez-vous est déjà compromis, voire impossible à tenir.

Certes, 73 dossiers de candidatures, dont trois émanant de Partis politiques, ont été retirés auprès du Ministère de l’Intérieur. Mais aucun candidat ne remplit les conditions. Donc encore et encore, le Peuple a raison de revendiquer à haute voix le report.

Autre fait marquant, à trois jours de l’expiration, dimanche 19 mai, du délai pour le dépôt des candidatures au Conseil Constitutionnel, aucune opération de collecte de signatures n’a été enregistrée à travers tout le pays, ni auprès des citoyens ni parmi les élus.

Aucun grand Parti politique ni personnalité n’a annoncé une quelconque implication dans le processus électoral en cours. Dans ce contexte, le report de la Présidentielle demeure inéluctable, ouvrant la voie à la mise en place d’une solution politique.

Sur le terrain, le grand fait du jour nous vient des élus communaux qui ont pris part à la marche nationale pour ajouter leurs voix à celle des opprimés. Mais les services de sécurité ne sont pas, eux non plus, passés inaperçus, surtout au centre d’Alger en bloquant certains passages et surtout la Place de la Grande Poste.

En somme, rien n’a arrêté les marcheurs à faire de ce treizième vendredi une autre grande journée gagnante, une journée qui intervient au lendemain de l’audition devant le tribunal d’Alger, de plusieurs ministres du système dont des millions d’Algériens réclame le départ.

M.CH

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :