AlgérieMédiasNewspolitique

Algérie : Transparence et clairvoyance

Le Président de la République, M. Abdelmadjid TEBBOUNE, s’est dit, vendredi soir, fermement attaché à la consécration de la transparence pour rétablissement de la confiance du citoyen en son Etat, assurant que le peuple, notamment ses classes moyenne et ouvrière, était sa préoccupation majeure.

Algérie : Transparence et clairvoyance

Lille par : Mohammed CHOUAKI

Le Président de la République, M. Abdelmadjid TEBBOUNE, s’est dit, vendredi soir, fermement attaché à la consécration de la transparence pour rétablissement de la confiance du citoyen en son Etat, assurant que le peuple, notamment ses classes moyenne et ouvrière, était sa préoccupation majeure.

Lors de son entrevue périodique avec les médias nationaux, le Président TEBBOUNE a déclaré que « l’Algérie est un Etat transparent et je suis, plus que jamais, attaché à la transparence car nous n’avons rien à cacher », assurant que sa « préoccupation majeur » est le peuple, et notamment, ses classes moyenne et ouvrière ».

C’est la classe moyenne qui a été la plus affectée par les différents problèmes qu’a connu le pays depuis 1988, particulièrement pendant les années du terrorisme, et la dégradation de la situation économique qui s’en était suivit, a-t-il ajouté.

Le programme de logement location-vente (AADL) avait été conçu pour cette catégorie, a-t-il rappelé affirmant que les programmes de logement partaient d’une réalité bien nationale et n’étaient pas un simple tremplin politique.

Soulignant l’importance qu’il accorde aux préoccupations des Algériens, il a assuré que chaque citoyen aura ses droits mais qu’il faut laisser au Gouvernement le temps de concrétiser les différentes exigences du développement.

Le Président de la République a mis en garde, dans ce contexte, contre l’instrumentalisation par divers moyens et des plans visant l’Algérie, il a évoqué « un acharnement extérieur d’où la nécessite de la vigilance pour mettre en échec ces desseins.

Par ailleurs, le Président TEBBOUNE a évoqué des « dérapages prévisibles » lors du débat sur l’avant-projet d’amendement constitutionnel concernant les constantes de la Nation.

Revenant sur la polémique autour des points inhérents aux constantes de la Nation dans le cadre de l’avant-projet de l’amendement constitutionnel, le Président a réitéré sa confiance en les membres du Comité d’experts, en leur nationalisme et en leur attachement aux constantes de la Nation, des éléments « qui ne souffrent aucun doute », a-t-il soutenu.

Après avoir assuré qu’aucun délai n’avait été fixé pour ce débat, « qui pourrait se poursuivre jusqu’à fin juin », il a fait savoir que la Présidence de la République a été destinataire de « quelque 1500 » rapports de propositions de la part des partis politique et de la société civile.

Par ailleurs, le Président TEBBOUNE a évoqué un autre point figurant dans la mouture de l’avant-projet de l’amendement constitutionnel soumis au débat, à savoir à la participation de l’Armée Nationale Populaire (ANP) aux opérations militaires en dehors des frontières, affirmant qu’une telle participation « n’interviendra qu’avec l’aval du peuple à travers ses représentants au Parlement ».

« Nous disposerons d’une Constitution claire et transparente et notre armée aura la possibilité d’adhérer aux décisions des instances internationales et régionales pour participer aux missions de maintien de la paix ».

TEBBOUNE a tenu à ce propos à préciser que « notre philosophie restera la même et ne changera jamais », ajoutant qu’il s' »agit simplement d’un retour à la normale », partant du principe que si l’ANP aura à participer à des opérations en dehors des frontières, cela se fera « sous le couvert de la Loi et de la Constitution et pour accomplir des missions pacifiques pour la défense de l’Algérie ».

M.CH

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :