AlgérieEconomieNews

Algérie : Start up – Création d’un fonds d’investissement

Alger : Les start up se lancent sur rail grâce à la création d’un fonds d’investissement. Le Premier Ministre, Abdelaziz Djerad, a présidé récemment, un Conseil interministériel consacré à la stratégie de développement des Start-up et à leurs modes de financement, indique lundi un communiqué des services du Premier Ministre.

Algérie : Start up – Création d’un fonds d’investissement

Par : Abdelkader DJEBBAR

Alger : Les start up se lancent sur rail grâce à la création d’un fonds d’investissement. Le Premier Ministre, Abdelaziz Djerad, a présidé récemment, un Conseil interministériel consacré à la stratégie de développement des Start-up et à leurs modes de financement, indique lundi un communiqué des services du Premier Ministre.

A l’entame des travaux, le Premier Ministre a rappelé que la tenue de cette réunion « s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des instructions de Monsieur le Président de la République appelant à l’impérative nécessité d’initier un programme urgent destiné à lever les contraintes qui s’opposent au développement des Start-up et à mettre en place une véritable stratégie en la matière », précise la même source.

A ce titre, l’assistance a, ensuite, pris connaissance des « différentes actions engagées, par les secteurs concernés, en faveur de la promotion des Start-up et ce, tant sur le plan de leur accompagnement administratif que sur les questions relatives à la problématique de leur financement ».

Après avoir passé en revue les mécanismes d’aide à l’entreprenariat, leurs contraintes et leurs limites dans le financement des Start-up, il a été procédé à l’examen des « propositions formulées pour la mise en place d’un nouveau dispositif de financement de ces jeunes entreprises, dans leurs différentes phases de maturation », ajoute le communiqué.

Intervenant à l’issue des différentes contributions, le Premier Ministre a arrêté les mesures et décisions suivantes :

-Création d’un fonds d’investissement dédié au financement et à l’accompagnement des Start-up.

-Création d’un Haut Conseil de l’Innovation qui constituera la pierre angulaire de l’orientation stratégique en matière de valorisation des idées, des initiatives innovantes et des potentialités nationales de la recherche scientifique, au service du développement de l’économie de la connaissance.

-Elaboration du cadre juridique devant définir et labéliser les concepts de Start-up et d’incubateurs, ainsi que du lexique spécifique à l’écosystème de l’économie de la connaissance, en vue de faciliter les procédures de création de ces entités. Outre les textes réglementaires y afférents, cette action entraînera aussi l’adaptation de ceux régissant les mécanismes de financement des besoins exprimés par les start-ups en phase de pré-amorçage.

Enfin, et à l’effet d’assurer la « synergie » intersectorielle nécessaire à la mise en œuvre de la stratégie de développement des Start-up, le Ministre de la Micro-entreprise, des Start-up et de l’économie de la connaissance « est chargé de veiller à la consolidation des contributions issues de l’ensemble des secteurs », conclut le communiqué.

A.D

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :