AlgérieNewspolitique

Algérie : Said Bouteflika et les Généraux Toufik et Tartag auraient été arrêtés

L’information tournait en boucle. Tel un jingle sur plusieurs chaînes de télévision. Ça a duré tout l’après-midi et une bonne partie de la soirée. Selon plusieurs médias Algériens et étrangers, Said Bouteflika, le frère de l’ex-Président aurait été arrêté hier samedi. HuffPost Algérie rapporte également l’information citant deux autres sites, Maghreb Emergent et Algérie patriotique. Ces derniers indiquent également que les anciens patrons des services Mohamed Medine, dit Toufik, Général de corps d’armée à la retraite et ancien patron du DRS et le Général à la retraite Athmane Tartag dit Bachir, ancien coordinateur des services de sécurité, ont été convoqués et entendus par la Justice. Un troisième media, e-Bourse Dz, évoque l’arrestation des deux Généraux et de Saïd Bouteflika.

Algérie : Said Bouteflika et les Généraux Toufik et Tartag auraient été arrêtés

Alger par : Noureddine RAMZI

L’information tournait en boucle. Tel un jingle sur plusieurs chaînes de télévision. Ça a duré tout l’après-midi et une bonne partie de la soirée.

Selon plusieurs médias Algériens et étrangers, Said Bouteflika, le frère de l’ex-Président aurait été arrêté hier samedi. HuffPost Algérie rapporte également l’information citant deux autres sites, Maghreb Emergent et Algérie patriotique. Ces derniers indiquent également que les anciens patrons des services Mohamed Medine, dit Toufik, Général de corps d’armée à la retraite et ancien patron du DRS et le Général à la retraite Athmane Tartag dit Bachir, ancien coordinateur des services de sécurité, ont été convoqués et entendus par la Justice. Un troisième media, e-Bourse Dz, évoque l’arrestation des deux Généraux et de Saïd Bouteflika.

Selon le site Algérie Patriotique, proche du Général Khaled Nezzar, le Général Toufik a été convoqué et entendu par le tribunal militaire de Blida hier samedi.

De son côté Maghreb Emergent, parle d’interpellation des deux Généraux par les éléments du Centre principal des opérations (CPO) connus sous le nom de “Antar ” qui dépend de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI).

Quant au site e-Bourse DZ, il donne l’arrestation des deux Généraux suscités et de Saïd Bouteflika. Le site en question précise que les trois hommes sont soupçonnés de porter atteinte à la sécurité nationale.

Pour rappel, le chef d’état-major avait menacé le Général Toufik d’engager des poursuites judiciaires à son encontre au cas où il ne cesserait pas ses “manœuvres” qui viseraient, selon l’homme fort de l’armée, à “saboter” toutes les initiatives destinées à transcender la crise politique actuelle.

Des médias, avaient alors évoqué une rencontre qui aurait réuni le Général Toufik avec le frère du Président démissionnaire, Saïd Bouteflika, et le coordinateur des services de sécurité récemment limogé, le Général Bachir Tartag. Cette rencontre aurait visé à installer une instance pour la gestion de la période de transition qui serait présidé par Liamine Zeroual.

Tout le peuple Algérien applaudira pour cet exploit attendu depuis le déclenchement de la Révolution du 22 février.

Les trois personnalités, bannies par le peuple, comparaîtront aujourd’hui devant le tribunal militaire de Blida, en 1ère Région militaire.

N.R

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :