AlgérieNewspolitique

Algérie : Réussir la sortie de crise

Rien ne stoppe plus les efforts des uns et des autres pour que le pays sorte de la crise en tenant compte des profondes revendications du Peuple. 

Algérie : Réussir la sortie de crise

Alger par : Noureddine RAMZI 

Rien ne stoppe plus les efforts des uns et des autres pour que le pays sorte de la crise en tenant compte des profondes revendications du Peuple.

Un peu partout des efforts semblent émerger pour que « vive l’Algérie démocratique ». Et c’est précisément dans ce sens que des Partis politiques, des associations et des personnalités nationales se sont réunis ce mercredi 26 juin au siège du RCD à Alger pour discuter de la situation politique du pays et trouver une issue favorable à la révolte en cours.

Selon le communiqué ayant sanctionné la réunion, la première de ces conditions est la « Libération immédiate de tous les détenus politiques et d’opinion »., souligne-t-on. Pour entamer le dialogue, les participants exigent également « la libération du champ politique et médiatique » et « l’arrêt immédiat des harcèlements judiciaires et des menaces contre les citoyens, les militants des Partis politiques et de leurs organisations, du mouvement associatif, des syndicalistes, des militants des droits de l’Homme, des journalistes, etc. », rapporte notre confrère TSA.

Dernière condition posée par les Partis, associations et personnalités politiques de l’opposition démocratique : « L’arrêt immédiat du bradage des richesses nationales et la récupération des biens spoliés ».

Les parties de la rencontre prônent « l’organisation d’une période de transition qui réunit les moyens politiques pour l’expression d’une véritable souveraineté du peuple et l’édification d’un État de droit ». Ce dernier devra être basé, entre-autres, sur l’indépendance de la justice, la séparation et l’équilibre des pouvoirs, la non-utilisation de la religion et du patrimoine et des symboles de la Nations à des fins politiques, l’égalité en droits entre les hommes et les femmes, ou encore, le respect de tous les pluralismes.

Les Partis, associations et personnalités ayant pris part à la réunion ont dressé un tableau de la situation politique. Ils ont notamment estimé qu’aujourd’hui « le pouvoir réel est assumé et exercé entièrement par l’état-major de l’armée ».

 N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :