AlgérieEuropeNewsSantéSociété

Algérie : Rapatriement des Algériens de Turquie

Alger : C’était hier vendredi qu’était prévue tard en soirée l’arrivée du premier vol devant rapatrier des ressortissants Algériens bloqués à Istanbul en Turquie, suite à la fermeture de l’espace aérien à l’effet de réduire les risques de la propagation de la pandémie de Coronavirus.

Algérie : Rapatriement des Algériens de Turquie

Par : Mohammed CHOUAKI

Alger : C’était hier vendredi qu’était prévue tard en soirée l’arrivée du premier vol devant rapatrier des ressortissants Algériens bloqués à Istanbul en Turquie, suite à la fermeture de l’espace aérien à l’effet de réduire les risques de la propagation de la pandémie de Coronavirus.

Cette opération de rapatriement se déroulera selon un planning de vols prévus du 3 au 5 avril, à bord d’avions d’Air Algérie et de Turkish Airlines et concerne 1.788 Algériens qui seront placés, dès leur arrivée au pays, en quarantaine dans le cadre des mesures prises par les autorités du pays pour endiguer la propagation du Covid-19.

Des structures d’accueil dont des hôtels, des complexes touristiques se trouvant dans la wilaya d’Alger et de Boumerdès, ayant une capacité totale de 1.930 places, ont été réquisitionnées pour assurer la meilleure prise en charge de ces personnes.

Cette décision de rapatriement a été prise par le Président de la République, Abdelmadjid TEBBOUNE, et son homologue Turc, Recep Tayyip Erdogan, qui ont convenu, dans un entretien téléphonique, mardi dernier, de coopérer pour le rapatriement, à partir de ce vendredi, des Algériens bloqués en Turquie vers l’Algérie et des Turcs bloqués en Algérie vers la Turquie.

« Dans deux ou trois jours, nous entameront le rapatriement de ces ressortissants, graduellement suivant la libération des structures réservées à la mise en quarantaine », avait, le même jour, rassuré le Président de la République lors d’une entrevue avec des représentants d’organes de presse nationaux, diffusée sur la Télévision publique.

« Cette procédure concernera, au début, les familles en attendant la vérification de l’identité d’autres personnes », avait-t-il précisé, tout en rappelant que l’Algérie avait déjà organisé, les 20 et 21 mars, en dépit de la fermeture de l’espace aérien, des opérations de rapatriement de 1.800 citoyens à partir de la Turquie.

Depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus, l’Algérie a rapatrié plus de 8.000 Algériens à partir de différents pays du monde.

Cependant, ce rapatriement a été suivi de la revendication par d’autres Algériens de leur « droit » au rapatriement de Turquie, et dont le nombre est passé graduellement à 1.850, a fait savoir le Président de la République.

Précisant que certains avaient des billets invalides et d’autres ne justifiant n’est de billet ni même de passeport, M. TEBBOUNE a assuré que « l’Etat n’abandonnera aucun Algérien, néanmoins nous agirons d’une manière organisée pour ne permettre aucune infiltration », avait-il souligné.

M.CH

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :