AlgérieFranceNewspolitiqueSociété

Algérie : Rapatriement de 24 Chefs de la Résistance 

Le Président de la République, Abdelmadjid TEBBOUNE a annoncé jeudi le rapatriement vendredi des restes mortuaires de 24 Chefs de la Résistance populaire à bord d'un avion militaire des Forces armées en provenance de France, affirmant que le rapatriement des restes mortuaires des autres Chouhada déportés post-mortem suivra, car l’Etat est résolu à mener à bout cette entreprise pour réunir tous nos Chouhada sur cette terre qu’ils ont tant chéri et pour laquelle ils ont sacrifié ce qu’ils avaient de plus cher, leur vie.

Algérie : Rapatriement de 24 Chefs de la Résistance 

Le Président de la République, Abdelmadjid TEBBOUNE a annoncé jeudi le rapatriement vendredi des restes mortuaires de 24 Chefs de la Résistance populaire à bord d’un avion militaire des Forces armées en provenance de France, affirmant que le rapatriement des restes mortuaires des autres Chouhada déportés post-mortem suivra, car l’Etat est résolu à mener à bout cette entreprise pour réunir tous nos Chouhada sur cette terre qu’ils ont tant chéri et pour laquelle ils ont sacrifié ce qu’ils avaient de plus cher, leur vie.

Dans une allocution lors de la cérémonie de remise de grades et de médailles aux officiers de l’Armée Nationale Populaire (ANP), à l’occasion du 58e anniversaire de la fête de l’indépendance et de la jeunesse, le Président TEBBOUNE a indiqué que « dans quelques heures, en début de la journée bénie du vendredi, se posera à l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene un avion de nos Forces aérienne transportant les restes mortuaires de 24 chefs de la Résistance populaire et leurs compagnons de toutes les contrées d’Algérie. Privés depuis plus de 170 ans du droit naturel et humain d’être inhumés, les restes mortuaires rapatriés sont ceux de Cherif Boubeghla, Cheikh Ahmed Bouziane, chef de l’insurrection de Zaatcha, Cherif Bou Amar Ben Kedida, Si Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui et d’autres de leurs frères, dont un jeune résistant d’à peine 18 ans de la tribu de Beni Menasser, nommé Mohamed Ben Hadj ».

« Le rapatriement des restes mortuaires des autres Chouhada déportés post-mortem suivra, car l’Etat est résolu à mener à bout cette entreprise pour réunir tous nos Chouhada sur cette terre qu’ils ont tant chéri et pour laquelle ils ont sacrifié ce qu’ils avaient de plus cher, leur vie », a-t-il ajouté.

Le Président TEBBOUNE a assuré qu’il s’agit là, de la « quintessence même de notre devoir de respect sacré à l’égard de nos Chouhada et symboles de notre Révolution et de notre engagement à ne jamais renoncer à une quelconque partie de notre patrimoine historique et culturel ».

« Loin de rester otages du passé, la convocation de notre Histoire, avec ses détails, ses peines et ses joies, pour préserver la Mémoire nationale et évaluer notre présent, ses points positifs et ses insuffisances, est un repère pour nos enfants et petits-enfants dans l’édification d’un avenir radieux et serein et la construction d’une personnalité forte et solide, respectueuse des fondements, principes et valeurs de la Nation », a-t-il assuré.

Et de préciser que « parmi les héros, dont les restes mortuaires sont rapatriés, figurent des compagnons d’armes de l’Emir Abdelkader Ibn Mahieddine (Paix à son âme), réinhumé lui aussi après l’indépendance au Cimetière d’El Alia, et dont les noms s’ajoutent à la longue liste des Chouhada des insurrections de Lalla Fatma N’Soumer, Boumaza, El Mokrani, Cheikh El-Haddad, de la Révolte de Ouled Sidi Cheikh, Nacer Ben Chohra, Bouchoucha, de la Révolution des Aures et des manifestation de Mai 1945 jusqu’à la concrétisation de leur rêve par la Glorieuse Révolution de Novembre ».

« Une Révolution qui a fait plier les forces coloniales barbares et permis à l’Algérie, Etat indépendant et souverain, de reprendre la place qui lui sied dans le concert des Nations et d’être un phare pour les peuples en lutte pour la liberté, l’indépendance et le recouvrement de la souveraineté nationale et une force régionale par ses positions claires, avec lesquelles il faut compter, et surtout à le demeurer toujours », a souligné le Président TEBBOUNE.

Le Président de la République a saisi cette occasion pour exprimer « toute ma considération à tous ceux qui ont contribué, tant à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur, à la réalisation de ce nouvel acquis pour notre Mémoire nationale, à laquelle nous demeurons attachés dans son intégrité. Je tiens à remercier particulièrement nos experts pour leurs louables efforts tout aux longs de ces dernières années en vue de l’identification de leurs restes mortuaires, conservés loin de leur patrie, pour être rapatriés et inhumés aux côtés des autres Chouhadas ».

Aps

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :