AlgérieNews

Algérie : Qui gère quoi et comment ?

Quelque dix dossiers, portant notamment sur les marchés publics (les prix, les quantités, la qualité des équipements, l'opacité dans l'octroi des contrats…) sont transmis annuellement à la Justice par la Cour.

Algérie : Qui gère quoi et comment ?

Alger par : Noureddine RAMZI

Quelque dix dossiers, portant notamment sur les marchés publics (les prix, les quantités, la qualité des équipements, l’opacité dans l’octroi des contrats…) sont transmis annuellement à la Justice par la Cour.

Il était temps que l’on veuille mettre à jour les méthodes de gestion des entreprises publiques économiques (EPE) qui sont soumises au contrôle de la Cour des Comptes, mais différemment des entités administratives, régies par la comptabilité publique, a affirmé lundi à Alger le Président de la Cour, Abdelkader Benmarouf.

« Les EPE sont soumises au contrôle de la Cour des Comptes, contrôle, du reste, confirmé par l’article 192 de la Constitution qui dispose que la Cour des Comptes est chargée du contrôle +des capitaux marchands de l’Etat+ », a-t-il expliqué dans une déclaration à l’APS.

« Les EPE ne sont pas soumises, en revanche, en ce qui concerne leurs finances, à la reddition des comptes et à l’apurement de ceux-ci dans les mêmes formes que les entités administratives, régies par la comptabilité publique », a-t-il précisé, rapporte l’APS.

Benmarouf a, dans ce contexte, relevé que les revenus des entreprises publiques commerciales sont considérés comme des deniers privés, sachant que le denier public représente toute ressource provenant du Trésor public au profit des administrations publiques, en plus des subventions accordées aux entreprises publiques économiques.

Instituée en 1976, la Cour des Comptes veille à l’utilisation régulière et efficiente des fonds publics, la promotion de la transparence dans la gestion des finances publiques et le renforcement de la lutte contre la fraude. Elle est dotée de 170 magistrats et de 45 vérificateurs financiers.

Sur quelque 10.000 comptes publics existants en Algérie, la Cour traite en moyenne 600 comptes/an au niveau de ses huit chambres nationales et neuf chambres territoriales.

Les comptes des Ministères sont examinés annuellement dans le cadre du projet de loi sur le règlement budgétaire de l’exercice N-3, alors que les comptes des collectivités locales sont examinés sur une période de trois ans.

C’est-à-dire que la Cour examine et apure annuellement les comptes de 600 communes environ pour arriver à examiner, au bout de trois ans au maximum, les comptes des 1.541 communes que compte le pays avant de recommencer l’examen de nouveau.

N.R

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Un commentaire

  1. IL SERA ABSOLUMENT SALUTAIRE POUR LES TRAVAILLEURS DE SE FAIRE DÉFENDRE LEURS INTÉRÊTS PAR LA COUR DES COMPTES CAR LES CADRES DIRIGEANTS DES ENTREPRISES ET LES SYNDICATS D’ENTREPRISES ONT PROFITE DE LA CORRUPTION GENERALISEE QUI A GANGRENÉ LE HAUT COMMANDEMENT DU PAYS ( GOUVERNEMENTS SUCCESSIFS DURANT LE RÈGNE DE BOUTEFLIKA ) ET DE SES RÉSEAUX CLIENTÉLISTES PROTÉGÉS DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES POUR SERVIR LEURS PROPRES INTÉRÊTS PERSONNELS OCCULTES ET DE LEURS FAMILLES EN GÉNÉRANT A LEURS TOURS LA CORRUPTION GENERALISEE DANS LA GESTION DES ENTREPRISES PUBLIQUES A DES FINS DE S’ADONNER AUX MALVERSATIONS ET A L’ENRICHISSEMENT ILLICITE ET DE LEURS FAMILLES . CE MODE DE GESTION DES ENTREPRISES PUBLIQUES BASE CORRUPTIBLEMENT SUR L’OPACITÉ TOTALE DANS L’ACTE DE GESTION ET DU MODE DE RECRUTEMENT COOPTE SUR LA BASE DU COPINAGE MALSAIN , DU NÉPOTISME , DU CLIENTÉLISME , ET DE LA CORRUPTION TOUT AZIMUT A CAUSE DES PRÉJUDICES MONSTRUEUX A LA FOIS POUR LES INTÉRÊTS DES ENTREPRISES EN MATIÈRE DU MANAGEMENT FRUCTUEUX ET A L’ENCONTRE DES INTÉRÊTS DES TRAVAILLEURS . DE CE FAIT LES TRAVAILLEURS DE NOMBREUX SECTEURS STRATÉGIQUES ET MOINS STRATÉGIQUES ONT ÉTÉ IRRÉPARABLEMENT VICTIMES DE TOUTE SORTE D’ABUS D’AUTORITÉ ET DE GESTION CORRUPTIBELEMENT AVEC LA COMPLAISANCE DES SYNDICATS DES ENTREPRISES (UGTA ) POUR ÔTER DE NOMBREUX ACQUIS SALARIAUX ET PROFESSIONNELS QUE LES TRAVAILLEURS ONT ARRACHE AVEC UN DUR LABEUR DURANT LEUR LONGUES CARRIÈRES PROFESSIONNELLES .
    L’EXEMPLE FRAPPANT QUI CARACTÉRISE CETTE SITUATION DÉSASTREUSE DES TRAVAILLEURS EST VÉHICULÉ PAR LES TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES QUI TRAVAILLENT A L’OFFICE NATIONAL DE LA MÉTÉOROLOGIE PLACE SOUS TUTELLE DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS ONT ÉTÉ VICTIMES DE RÉELLES MALVERSATIONS CONJOINTEMENT DE LA PART DES CADRES DIRIGEANTS DE CET OFFICE ET DU SYNDICAT UGTA DE CETTE ENTREPRISE PUBLIQUE CAR CETTE MAFIA DE GESTIONNAIRES DE CETTE ENTREPRISE A RÉTROGRADÉ ILLICITEMENT ET DANS L’OPACITÉ TOTALE SOUS LA COUVERTURE D’UNE CONVENTION COLLECTIVE DES TRAVAILLEURS 2018 COMPLÈTEMENT DOUTEUSE LES ANCIENS TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES ANTÉRIEUREMENT CLASSES DANS LA CATÉGORIE 15 / 5 / 10 ÉQUIVALENT A LA CATÉGORIE DES INGÉNIEURS D’APPLICATION A UNE CATÉGORIE ILLICITEMENT OPAQUE ET DOUTEUSE D’AGENT TECHNIQUE MÉTÉO FICTIF QUI N’EXISTE PAS DANS L’ECHELLE DES DIPLÔMES ET DES GRADES DE LA MÉTÉOROLOGIE , C’EST CE QU’ILS ONT BAPTISE NOMMÉMENT DE GRADE DE B1 DANS CETTE NOUVELLE CONVENTION 2018 . EN RÉALITÉ CETTE CLASSE DE B1 A ÉTÉ CRÉE POUR LES TRAVAILLEURS DU CORPS COMMUN ET ADMINISTRATIF TELS QUE LES LES MAGASINIERS , ÉLECTRICIENS , AGENTS ADMINISTRATIFS , LES GESTIONNAIRES DE STOCKS , COMPTABLES …….ETC ET NON POUR LES TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES DONT UN CERTAIN NOMBRE A ÉTÉ INTÉGRÉ SUR LA BASE D’UNE DÉLICTUEUSE DISCRIMINATION DANS LA CLASSE DES CADRES QU’INCARNE LA CLASSE C1 JUSQU’À C4 .
    D’AUTRES TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES ONT ETE CLASSES DANS LA CATÉGORIE B4 TRÈS PROCHE DE LA CLASSE C1 EN MATIÈRE DES SALAIRES ET POURTANT LES TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES CLASSES DANS LA CATÉGORIE C3 , C2 ET B4 DANS CETTE NOUVELLE CONVENTION COLLECTIVE 2018 ( CONSIDÉRÉES COMME DES CATÉGORIES APPARTENANT AUX CADRES TECHNIQUES DE LA MÉTÉO ) DISPOSAIENT ANTÉRIEUREMENT DANS LE CADRE LA CONVENTION COLLECTIVE 2013 DE LA MÊME CATÉGORIE PROFESSIONNELLE 15/5/10 QUE CES MALHEUREUX ANCIENS TECHNICIENS QUE CETTE MAFIA SYNDICO- ADMINISTRATIF DE CET OFFICE MÉTÉO A INTÉGRÉ DANS CETTE CLASSE FICTIVE DE B1 SYNONYME DE RÉTROGRADATION ABUSIVEMENT ILLICITE EN VIOLATION DU CODE DU TRAVAIL QUI BANNIT TOUTE DISCRIMINATION ENTRE LES TRAVAILLEURS POUR OCCUPER UN POSTE ET TOUTE PROMOTION A TITRE D’INTÉGRATION DANS UN RANG SUPÉRIEUR DANS LE CADRE D’UNE NOUVELLE CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL CONCLUE ENTRE L’EMPLOYEUR ET LE SYNDICAT . LE CONSTAT TROUBLANT QUE VOUS POUVEZ FAIRE DANS CET EXEMPLE EST LE FAIT QUE CETTE MAFIA DE L’OFFICE NATIONAL DE LA MÉTÉO A FAIT USAGE DE NÉPOTISME ET DE FAVORITISME ET D’UNE DISCRIMINATION GRAVISSIME POUR INTÉGRER LES PISTONNES PARMI LES TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES DANS LA CLASSE SUPÉRIEURE QUI RECÈLE C1 , C2 , C3 ET B4 ET ELLE A DÉVALORISÉ ET RÉTROGRADÉ LES AUTRES TECHNICIENS A LA CLASSE B1 ET DE CE FAIT LA DIFFÉRENCE DES SALAIRES ENTRE CEUX QUI ONT ÉTÉ INTÉGRÉS A LA CLASSE B4 , C1 , C2 , C3 ET CEUX DU B1 EST ASTRONOMIQUE .
    VOUS VOUS DEMANDEZ PEUT ETRE POURQUOI CES TECHNICIENS MALHEUREUX ONT SUBI CETTE PUNITION DEGUISEE DE RÉTROGRADATION A LA CLASSE B1 AU LIEU D’ÊTRE INTÉGRÉS COMME LEURS COLLÈGUES DANS LA CATÉGORIE C OU B4 ? C’EST SIMPLEMENT PARCE QUE CES TECHNICIENS MALHEUREUX ONT SUBI CETTE RÉTROGRADATION PUNITIVEMENT EN RAISON DE LEUR ACTIVITÉ SYNDICALE QUI CONTESTE LA GESTION SCABREUSE DE CET ETABLISSEMENT ET DU SYNDICAT D’ENTREPRISE CORROMPU QUI ONT RÉPRIMÉ CONJOINTEMENT L’ACTIVITÉ SYNDICALE DE CES TECHNICIENS .
    IL FAUT AJOUTER QUE L’AUGMENTATION DE SALAIRE POUR LE GRADE DE B4 OU C1 , C2 , OU C3 QUE CES TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES MALHEUREUX DEVAIENT OBTENIR A DÉTOURNÉE POUR L’AJOUTER AUX AUTRES TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES FAVORISES ET AUX MEMBRES DE LA FAMILLE DES CADRES DIRIGEANTS DE CET OFFICE MÉTÉO ET CEUX DE LA FAMILLE DU SYNDICAT D’ENTREPRISE .
    VOUS DEVEZ SAVOIR AUSSI QUE LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE CET OFFICE MÉTÉO A ÉTÉ INSTALLE EN 2014 PAR L’ANCIEN MINISTRE DES TRANSPORTS DU CLAN DE BOUTEFLIKA AMAR GHOUL APRES AVOIR ÉTÉ ÉVINCÉ D’UN POSTE DE RESPONSABILITÉ AU SEIN DE L’ENTREPRISE EGSA POUR MAUVAISE GESTION .
    QUE CETTE CONVENTION COLLECTIVE 2018 ÉTABLIE ENTRE LE SYNDICAT D’ENTREPRISE ET LES CADRES DIRIGEANTS DE CET OFFICE MÉTÉO A ÉTÉ MALICIEUSEMENT CACHÉE A LA CONNAISSANCE DES TRAVAILLEURS POUR ENPECHER CES DERNIERS A PRENDRE CONNAISSANCE DE SON CONTENU ET DES MALVERSATIONS QU’ELLE CONTIENT ET CETTE MÉCONNAISSANCE DU CONTENU DE CETTE CONVENTION ILLICITE ET DOUTEUSE IMPOSÉE AUX TRAVAILLEURS DE CET OFFICE MÉTÉO EST GRAVE VIOLATION DU CODE DU TRAVAIL ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS CAR CE CODE PRÉVOIT UNE LARGE DIFFUSION DE CETTE CONVENTION COLLECTIVE ET SA PORTÉE A LA CONNAISSANCE DE TOUS LES TRAVAILLEURS .
    LE PLUS TROUBLANT ENCORE DANS CETTE AFFAIRE EST LE FAIT QUE LE TRAFIC DANS LE RECRUTEMENT DU PERSONNEL A L’OFFICE NATIONAL DE LA MÉTÉO A FAIT EN SORTE QUE PLUS DE LA MOITIE DE L’EFFECTIF RECRUTE CES DERNIERS TEMPS A ÉTÉ EFFECTUE SUR LA BASE D’UNE COOPTATION PAR NÉPOTISME ET TRAFIC D’INFLUENCE ET CORRUPTION POUR LES CORPS COMMUNS ET ADMINISTRATIFS ET NON POUR LES FILIÈRES MÉTÉOROLOGIQUES D’AUTANT QUE DE NOMBREUSES PERSONNES RECRUTÉES SONT ISSUES DE LA FAMILLE DES CADRES DIRIGEANTS ET DU SYNDICAT D’ENTREPRISE DONT L’AUGMENTATION DES SALAIRES OPÉRÉE DANS LA CONVENTION COLLECTIVE 2018 A TOUCHE PRINCIPALEMENT LES MEMBRES ET LES COPAINS DE CES CADRES DIRIGEANTS ET DU SYNDICAT D’ENTREPRISE AVEC L’OCTROI A CES MÊME PERSONNES DES POSTES DE RESPONSABILITÉ DANS L’ADMINISTRATION ET LES FINANCES BIDONS AU DÉTRIMENT DES TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES QUI CONSTITUENT POURTANT LA COLONNE VERTÉBRALE DE CET OFFICE MÉTÉO QUI GÉNÈRE LA PLUS VALUE RÉELLE ET LES RENTRÉES D’ARGENT POUR CET OFFICE NATIONAL .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :