AlgérieNewspolitiqueRevue de presse

Algérie : Pourquoi Bouchareb remet-il les harkis et Boumédiène aux devants de la scène ?

Algérie – Le porte-parole du Front de libération nationale (FLN), Mouad Bouchareb, a jeté un pavé dans la marre en déclarant que le parti est infesté de harkis avant d’ajouter : « depuis la mort de Boumédiène, nous n’avons pas réussi à trouver de consensus ».

Algérie : Pourquoi Bouchareb remet-il les harkis et Boumédiène aux devants de la scène ?

Par  Pica Ouazi 

Algérie – Le porte-parole du Front de libération nationale (FLN), Mouad Bouchareb, a jeté un pavé dans la marre en déclarant que le parti est infesté de harkis avant d’ajouter : « depuis la mort de Boumédiène, nous n’avons pas réussi à trouver de consensus ».

Ces déclarations, venant de la part de celui qui a toujours incarné l’homme de main du système, ont surpris les observateurs. Elles nous poussent à nous poser des questions sur leurs intérêts et les dessous de cette affaire.

Le FLN, qui a toujours tiré sa légitimité de la révolution algérienne et s’est vanté des parcours révolutionnaires de ses cadres, se retrouve ainsi déchiré en mettant en avant le doute sur le principal cheval de bataille du parti.

Mouad Bouchareb, par ses déclarations, ne veut-il pas sauver un des clans du parti aux dépens d’un autre ? En remettant à l’ordre du jour la question des harkis, n’essaye-t-il pas de jouer la carte du nationalisme aux dépens du courant dit au service de la France ?

Le dossier épineux de la participation à la guerre de révolution a toujours fait polémique. Des accusations de collaboration avec la puissance coloniale pèsent sur beaucoup de responsables et de cadres de l’armée. Mouad Bouchareb rejoint ainsi le magistrat Benyoucef Mellouk, qui a fait éclater le scandale des « magistrats faussaires » et des « faux moudjahidine » et qui l’a payé très cher en se retrouvant en prison.

Ces déclarations annoncent-elles le retour aux affaires des moudjahidine authentiques ou ne sont-elle que de la poudre aux yeux pour jouer sur les sentiments d’un peuple attaché à sa révolution ?

 « Boumédiène est le seul à avoir fait le consensus au FLN »

Mouad Bouchareb s’est retrouvé propulsé au poste de secrétaire général du FLN grâce à son oncle Abdeslam Bouchareb, ancien officier de haut rang de l’ANP et ex-patron du département de la communication et de l’orientation au ministère de la Défense nationale (MDN).

Il parle d’un consensus qu’il n’a pas vécu vu son âge, ce qui révèle qu’il est actionné par le clan qui a été mis à l’écart depuis la mort de Boumédiène, et qui veut prendre sa revanche sur ceux qui sont venus plus tard.

Le FLN a toujours été un ensemble de courants qui se sont déchirés à chaque crise, Mouad Bouchareb annonce ainsi le retour des Boumédiènistes pour sauver l’appareil. Ce courant gauchiste très attaché aux révolutions industrielles, culturelles et agricoles n’a jamais accepté les nouvelles orientations capitalistes du parti.

Il faut dire que Mouad Bouchareb a fait un grand virage, lui qui il n’y a pas si longtemps déclarait que Abdelaziz Bouteflika est un messie. Sa sortie annonce un changement de rapport de force au sein du pouvoir, la révolte populaire n’est qu’un prétexte pour changer de camps et de clan.

Source : Observalgerie.com – 21 mars 2019 à 17:23

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :