AlgérieNewsSanté

Algérie : Pour freiner la pandémie 

Alger : L’évolution de la pandémie de Coronavirus (Covid-19) en Algérie connait une "stabilité", a affirmé mardi le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, assurant l’absence d'"alerte" imposant un confinement total pour la capitale.

Algérie : Pour freiner la pandémie 

Alger par : Noureddine RAMZI 

Alger : L’évolution de la pandémie de Coronavirus (Covid-19) en Algérie connait une « stabilité », a affirmé mardi le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, assurant l’absence d' »alerte » imposant un confinement total pour la capitale.

Mais, « qu’elle que soit la stratégie de dépistage, le confinement reste le meilleur moyen de freiner la transmission du virus », a affirmé Dr Derrar dans un entretien au quotidien national Liberté, précisant que le confinement à l’échelle large « est une stratégie de contrôle du virus », car « il réduit le nombre de contacts et donc le nombre de personnes contaminées par un sujet positif ».

Il a fait remarquer, à ce propos, que la Corée du Sud, qui a adopté cette mesure en « première intention », a réduit la courbe de l’épidémie « rapidement », tandis que les pays du sud de l’Europe, qui ont « tardé à prendre une telle décision, l’ont chèrement payé ».

Pour le Directeur Général de l’IPA, l’isolement partiel de la population est aussi « efficace », expliquant que « dans certaines zones, on ne parle même pas de circulation du virus, mais de foyers ponctuels, c’est-à-dire quelqu’un venu d’une autre wilaya ou un résident en contact avec une personne arrivée dans sa région ».

Revenant sur la question pourquoi l’Algérie n’a pas recouru au dépistage massif, il a fait savoir que de nombreux pays n’ont pas opté pour cette mesure.

Pour Dr Derrar, l’Algérie « est à l’abri d’une grosse épidémie », affirmant qu’elle « n’aura pas le profil de circulation comme aux Etats-Unis et en Europe ».

« Ce que je peux dire, le pic plateau en Algérie sera inférieur à celui observé en Europe et en Amérique », a-t-il dit.

« Nous atteindrons un pic épidémique qui se stabilisera. Cette stabilisation durera un certain temps jusqu’à ce que le virus ne trouve plus de sujets à contaminer. La courbe redescendra progressivement », a-t-il estimé.

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :