AlgérieNigerpolitique

Algérie : Peaufiner le déroulement des prochaines Présidentielles 

Deux thèmes monopolisent encore et toujours la vie politique en Algérie : le Hirak, d’un côté, et les prochaines Présidentielles de l’autre.  Parallèlement au retrait des dossiers de prétendant, c’est la « construction » de l’Autorité Nationale Indépendante des Elections, c’est l’idée même du vote qui est tantôt remise en cause, tantôt mise en avant comme préalable à la construction de l’Algérie Nouvelle.

Algérie : Peaufiner le déroulement des prochaines Présidentielles 

Alger par : Noureddine RAMZI 

Deux thèmes monopolisent encore et toujours la vie politique en Algérie : le Hirak, d’un côté, et les prochaines Présidentielles de l’autre.  Parallèlement au retrait des dossiers de prétendant, c’est la « construction » de l’Autorité Nationale Indépendante des Elections, c’est l’idée même du vote qui est tantôt remise en cause, tantôt mise en avant comme préalable à la construction de l’Algérie Nouvelle.

Présentement, on en est à l’installation des commissions de wilaya pour finaliser la structure nationale des élections du 12 décembre prochain. À, 137 dossiers ont été retirés par les prétendants à la candidature Présidentielle.

Le Président de l’Autorité Nationale Indépendante des Elections (ANIE), Mohamed Charfi, a affirmé samedi à Tamanrasset que la prochaine élection Présidentielle « contribuera à sortir le pays de sa crise actuelle ».

S’exprimant lors de la cérémonie d’installation de la délégation de wilaya de l’ANIE, tenue dans la capitale de l’Ahaggar en présence des représentants de la société civile et des notables de la région, M. Charfi a souligné que « l’échéance électorale du 12 décembre prochain devra contribuer à sortir le pays de sa crise actuelle ».

« Le projet de l’ANIE s’inspire de la volonté du peuple et tend à organiser des élections libres en vue de choisir un Président capable d’assumer cette responsabilité », a indiqué le Président de l’Autorité Nationale Indépendante des Elections.

« Superviser, personnellement, l’installation de la délégation de l’ANIE de la wilaya de Tamanrasset, traduit l’importance grandiose qu’accorde l’Etat, en toutes ses institutions et structures, à cette région dans le grand sud du pays ».

Evoquant les circonstances de la création de l’ANIE, M. Charfi a fait savoir que cette instance jouit d’une « totale indépendance » et intervient dans une conjoncture particulière que traverse le pays, ce qui oblige, a-t-il dit,  »le peuple à assumer ses responsabilités ».

 »Le choix des délégués de l’Autorité Nationale Indépendante des Elections est le fruit d’une série de concertations avec tous les acteurs de la société civile », a-t-il affirmé.

La délégation de l’ANIE de la wilaya de Tamanrasset est Présidée par Lakhdar Badi, cadre de la Caisse nationale des retraites, assisté de quatre autres membres.

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :