AlgérieEconomieNewsSanté

Algérie : Nous avons toutes les ripostes possibles

Alger : "Nous avons toutes les possibilités de riposte. Nous avons pris des mesures et d'autres seront prises au fur et à mesure de l'évolution de la situation", a assuré le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, sur les ondes de la chaine 3 de la Radio Algérienne.

Algérie : Nous avons toutes les ripostes possibles

Par : Abdelkader DJEBBAR

Alger : « Nous avons toutes les possibilités de riposte. Nous avons pris des mesures et d’autres seront prises au fur et à mesure de l’évolution de la situation », a assuré le Ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, sur les ondes de la chaine 3 de la Radio Algérienne.

« Nous avons des plans à tous les niveaux et nous nous préparons à toute situation. Il n’y a pas de mesures immédiates. Nous avons des mesures qui font face à toute évolution de la situation », a-t-il ajouté, selon l’APS.

Au sujet d’un éventuel confinement de certaines zones comme Blida et Boufarik où les premiers cas de coronavirus sont apparus, M. Benbouzid a indiqué que cette mesure était « envisageable », précisant que « c’est une mesure que nous gardons, mais que nous ne souhaitons pas exécuter, car nous avons l’espoir que la situation ne s’aggrave pas ».

Il a rappelé, en outre, que « plus de 400 lits de réanimation sont disponibles » et que les espaces à mettre immédiatement en exercice avec des respirateurs étaient « en cours d’identification ».

Le ministre a fait savoir également que les établissements de santé relevant des secteurs public et privé étaient « tous interpellés » pour faire face à la maladie et réduire le risque de sa propagation.

Benbouzid a relevé qu’il était « très dangereux scientifiquement » de poursuivre le mouvement populaire (Hirak), car il s’agit d’un regroupement favorable à la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

« Au-delà des revendications populaires que je respecte, le Hirak est avant tout un regroupement de personnes parmi lesquelles il pourrait y avoir des porteurs du coronavirus qui risquent de contaminer d’autres. Donc, scientifiquement, il est très dangereux de poursuivre le Hirak », a-t-il soutenu.

Il a ajouté que la suspension des marches et les mobilisations populaires relève du « bon sens patriotique » des citoyens, rappelant que l’interdiction de tout regroupement faisait partie des mesures préventives prises contre la propagation de Covid-19, qui a déjà fait quatre morts et contaminé 54 personnes à travers huit wilayas. « un nombre réduit mais demeure inquiétant », a-t-il commenté.

Six nouveaux cas confirmés du coronavirus ont été enregistrés en Algérie, portant à 54 le nombre de personnes infectées par le Covid-19, dont quatre décès, a annoncé dimanche soir le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans un communiqué.

« L’enquête épidémiologique se poursuit pour retrouver et identifier toutes les personnes contacts », souligne la même source, relevant que le dispositif de veille et d’alerte mis en place « demeure en vigueur et la mobilisation des équipes de santé reste à son plus haut niveau ».

De son côté, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a salué lundi les « voix de la raison » qui appellent à « une pause salutaire » et à « une trêve préventive » du mouvement de protestation populaire (Hirak), malgré les tentatives des « forces antinationales » de le transformer en « mouvement insurrectionnel non armé visant la paralysie du pays ».

« En vertu des tentatives des forces antinationales de transformer le Hirak en mouvement insurrectionnel non armé visant la paralysie du pays, et au vu de ce qu’il représente aujourd’hui comme risque sanitaire majeur, des voix de la raison se sont élevées dans le pays et dans la diaspora notamment à travers les réseaux sociaux pour appeler à une pause salutaire, à une trêve préventive », a indiqué M. Belhimer dans une interview accordée à l’APS.

Il a relevé que « des leaders d’opinion lucides et réalistes appellent même à l’arrêt pur et simple des marches et des rassemblements. Car la pandémie du coronavirus est sérieuse, attestée par la rigoureuse OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé ».

A.D

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :