AlgérieMédiasNews

Algérie : Mise en garde du Ministre de la Communication

Le Ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement et Ministre de la Culture par intérim, Hassan Rabehi a mis en garde, lundi à Alger, les professionnels de l'information contre le risque "de tomber dans le piège des fake news" (fausses informations).

Algérie : Mise en garde du Ministre de la Communication

Alger par : Noureddine RAMZI 

Le Ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement et Ministre de la Culture par intérim, Hassan Rabehi a mis en garde, lundi à Alger, les professionnels de l’information contre le risque « de tomber dans le piège des fake news » (fausses informations).

Invité du forum du quotidien Echaâb, consacré à « la fausse information et les moyens de la juguler », M. Rabehi a indiqué qu' »à l’approche de la campagne électorale pour la présidentielle, la mission des professionnels de l’information et des médias s’avère difficile, car ils seront non seulement appelés à produire des informations précises, fiables et sourcées, mais également à ne pas tomber dans le piège des « fake news », qui sont malheureusement relayées, voire amplifiées par certains ».

L’Algérie qui « défend les valeurs d’ouverture et de liberté y compris la liberté de la presse, à l’instar des autres pays aux traditions démocratiques séculaires, ne tolérera pas la propagation des « fake news », vu les graves dérapages qui en découlent, dont l’entrave aux libertés et aux acquis démocratiques », a-t-il soutenu.

Pour faire face à ce « venin » qui empoisonne les échanges sur les réseaux sociaux, il y a deux solutions: la première est détenue par les professionnels auxquels incombe la responsabilité de lutter contre ce phénomène, par la performance professionnelle et le respect des règles d’éthique professionnelle, et la deuxième est la contribution des personnes, qui sont appelées souvent par engagement civil ou social, à servir l’intérêt général et il s’agit là précisément des citoyens », a-t-il fait savoir.

Les fake news ou les fausses informations sont devenues « un véritable concurrent de l’information produite par les médias traditionnels, des médias qui ont enregistré une baisse d’audience auprès des jeunes en particulier, a-t-il précisé avant de relever que la lutte contre ces fausses informations en terme du contenu « ne se limite pas aux réseaux sociaux mais elle consiste en une approche renouvelée de l’information dans les médias traditionnels qui sont, par excellence, le producteur professionnel et moral de l’information officielle, responsable et fiable et qui doit donner au contenu médiatique ou informatif, des facteurs de diffusion plus efficaces et actualisés, à même de permettre, de par la qualité et le volume, d’assurer une présence plus importante de ces médias sur le réseau ».

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :