AlgérieFranceNews

Algérie : Macron bientôt à Alger

Algérie : Macron bientôt à Alger

Par : Abdelkader DJEBBAR

Bientôt le tapis rouge sera déroulé à l’aéroport d’Alger. Ce sera le 6 décembre, à l’occasion de la visite du Président Français Macron qui sera le 7 décembre en visite officielle au Qatar. Mais, en fait, Emmanuel Macron est attendu en Algérie depuis son élection à l’Elysée en mai 2017.

Des deux côtés de la Méditerranée, que ce soit au sud ou au nord, on s’attend à beaucoup de choses. Au-delà des entretiens économiques pour resserrer davantage encore les relations bilatérales, c’est toute la France coloniale qui  sera sur le tapis. Ce fut le cas, il y a quelques jours au Burkina Faso. La question Françafrique refait d’ailleurs très souvent surface comme il y a quelques jours à Ouagadougou.

«Il n’y a plus de politique Africaine de la France.» C’est sous des applaudissements nourris qu’Emmanuel Macron a annoncé, sans états d’âme et sans hésitation, sa volonté de rompre définitivement avec les réseaux d’influence tissés au lendemain des indépendances Africaines.

Depuis la fin de la Guerre froide, tous les gouvernements, de droite ou de gauche, avaient déjà annoncé la fin des interventions militaires unilatérales et la disparition des réseaux opaques d’hommes d’affaires, de diplomates et de militaires qui ont manipulé ou soutenu les leaders de l’Afrique Francophone pendant plusieurs décennies après l’indépendance.

Durant la campagne Présidentielle Française, Emmanuel Macron est reçu au FCE par le patron des patrons Algérien, Ali Haddad. Les deux hommes ne se quitteront pas pendant tout le séjour du futur Président à Alger.

Les déclarations d’Emmanuel Macron lors de sa prochaine visite en Algérie, le 6 décembre, seront scrutées de près. Il faut dire que son dernier déplacement à Alger avait marqué les esprits. Alors candidat à la Présidentielle Française, Emmanuel Macron avait affirmé, lors d’une visite express dans la capitale Algérienne en février, que la colonisation Française était un « crime contre l’humanité ».

« J’ai toujours condamné la colonisation comme un acte de barbarie. La barbarie fait partie d’un passé que nous devons regarder en face en présentant nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes », avait-il ajouté lors d’un entretien accordé à la chaîne privée Echourouk News, une déclaration saluée par le Président Algérien Abdelaziz Bouteflika.

Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, s’est également entretenu avec le Président Macron. Les deux Chefs d’Etat ont relevé avec satisfaction les dispositions convenues entre les deux pays pour dynamiser les projets communs de coopération et de partenariat, notamment en prévision de la visite d’Etat du Président Macron en Algérie dans les prochaines semaines”, souligne la même source.

Les Présidents Bouteflika et Macron ont également procédé à un échange de vues sur les voies et moyens de nature à concourir à l’accélération de la mise en œuvre de l’Accord d’Alger pour la paix et la réconciliation au nord du Mali, accord dont l’Algérie est chargée du suivi de l’application, en association avec d’autres partenaires internationaux du Mali, dont la France”, ajoute le communiqué de la Présidence de la République.

A.D

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :