AlgérieNewspolitique

Algérie : Les prochaines Présidentielles au Conseil des Ministres

Ils étaient tout pimpants aujourd’hui autour du chef de l’État, Abdelkader Bensalah pour « examiner et adopter plusieurs projets de Loi ». Le Conseil des Ministres devait examiner notamment un texte amendant la loi relative au régime électoral et d'un avant-projet de loi organique relative à l'Autorité nationale indépendante chargée des élections. Donc, selon ce que rapporte l’APS, ce sont les prochaines Présidentielles qui étaient expressément à l’ordre du jour.

Algérie : Les prochaines Présidentielles au Conseil des Ministres

Alger par : Noureddine RAMZI 

Ils étaient tout pimpants aujourd’hui autour du chef de l’État, Abdelkader Bensalah pour « examiner et adopter plusieurs projets de Loi ».

Le Conseil des Ministres devait examiner notamment un texte amendant la loi relative au régime électoral et d’un avant-projet de loi organique relative à l’Autorité nationale indépendante chargée des élections. Donc, selon ce que rapporte l’APS, ce sont les prochaines Présidentielles qui étaient expressément à l’ordre du jour.

Intervenant à l’issue de l’adoption du projet de loi organique par le Conseil des Ministres, le Chef de l’Etat a souligné que la création de cette nouvelle Autorité nationale constitue une réponse concrète aux aspirations de notre peuple qui a revendiqué, pacifiquement, un changement profond de notre système de gouvernance, fondé sur de nouvelles règles d’impartialité, de transparence et d’équité.

Elle vise également une demande récurrente pour lancer un appel aux forces politiques, aux représentants de la société civile et aux personnalités nationales pour poursuivre le dialogue et les concertations, pour la mise en place de l’autorité.

Le Chef de l’État a indiqué notamment que cette mesure de première importance, permettra l’organisation, dans les délais convenus, de l’élection Présidentielle, seule à même de permettre au pays de sortir de l’instabilité politique et institutionnelle et de déjouer les dangers du vide institutionnel.

Le Chef de l’Etat a, enfin, instruit le Gouvernement à l’effet de mettre à la disposition de cette nouvelle Autorité indépendante tous les moyens matériels et logistiques et de lui apporter toutes les formes de soutien, lui permettant l’organisation de la prochaine consultation électorale, dans les meilleures conditions.

Parmi les principaux amendements contenus dans ce projet de loi organique, figure la création du fichier national des électeurs qui sera tenu exclusivement par la nouvelle Autorité Indépendante des élections.

Cette instance aura également la charge de la tenue et de la révision périodique des listes électorales communales et des circonscriptions diplomatiques ou consulaires, à travers des commissions de révision des listes électorales placées sous son autorité et dont les membres sont désignés par elle.

N.R

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :