AlgérieCultureNews

Algérie : Les moyennes de passage scolaire

C’est décidé officiellement et annoncé par le Ministre de l’Education Nationale, Mohamed Ouadjaout. Il a dévoilé lundi les mesures relatives aux moyennes de passage d'un niveau à un autre pour les trois cycles d'éducation, lesquelles consistent en la réduction de la moyenne d’admission à 4,5/10 pour le cycle primaire et à 9/20 pour les cycles moyen et secondaire.

Algérie : Les moyennes de passage scolaire

Alger par : Noureddine RAMZI 

C’est décidé officiellement et annoncé par le Ministre de l’Education Nationale, Mohamed Ouadjaout. Il a dévoilé lundi les mesures relatives aux moyennes de passage d’un niveau à un autre pour les trois cycles d’éducation, lesquelles consistent en la réduction de la moyenne d’admission à 4,5/10 pour le cycle primaire et à 9/20 pour les cycles moyen et secondaire.

Pour le cycle primaire, il s’agit d’un passage d’un niveau à un autre sur la base du calcul de la moyenne du premier et du deuxième trimestre, la baisse de celle d’admission à 4,5/10 et l’annulation de l’examen de fin du cycle primaire, a-t-il indiqué.

S’agissant du cycle moyen, le Ministre a ajouté que le passage d’un niveau à un autre se fera sur la base de calcul de la moyenne des deux trimestres, 1 et 2, et de la réduction de la moyenne d’admission à 9

Le Ministre a affirmé, à ce propos, que la situation sanitaire actuelle « ne permet pas l’organisation de l’examen du Brevet d’enseignement moyen (BEM) à son échéance fixée, d’où la décision de son organisation durant la deuxième semaine du mois de septembre prochain, si les circonstances sanitaires le permettent ».

Plus précis, le Ministre a ajouté que les épreuves seront basées sur ce qui a été dispensé en classes comme enseignement, lors du premier et deuxièmes trimestres de l’année scolaire 2019/2020.

Pour ce qui est du cycle de l’enseignement secondaire, le passage d’un niveau à un autre, s’effectuera sur la base du calcul de la moyenne des premier et deuxièmes trimestres et de la baisse de la moyenne d’admission, à 9/20, pour peu que les épreuves du Bac aient lieu, si les circonstances sanitaires le permettent, au début de la 3e semaine du mois de septembre 2020, en conformité à ce qui a été dispensé comme enseignement lors du premier et deuxièmes trimestres. La situation sanitaire prévalant dans le pays, rappelle encore le ministre, « ne permet pas la tenue de l’examen du Baccalauréat à la date fixée ».

Dans ce cadre, le Ministre de l’Education nationale a annoncé que les établissements scolaires ouvriront leurs portes – pour une durée admissible- si les conditions le permettent avant le déroulement du BEM et du Baccalauréat, pour assurer aux élèves une révision et une prise en charge psychologique de manière à les préparer aux deux examens, rappelant que la rentrée scolaire 2020-2021 est prévue début octobre prochain.

Ouadjaout a rappelé les concertations et les discussions tenues avec les partenaires sociaux (syndicats et associations des parents d’élèves) fin avril dernier pour que la décision prise concernant l’organisation de la fin de l’année scolaire courante et les examens scolaires nationaux « soit consensuelle et approuvée par toutes les parties ».

L’objectif des concertations est de « parvenir à des solutions satisfaisantes pour les élèves et les parents et rassurantes pour tous les membres de la famille éducative », a précisé le ministre, faisant prévaloir « l’intérêt du pays et de l’élève ainsi que sa santé et celle des enseignants et de tous les personnels du secteur ».

Dans ce contexte, le Ministre a qualifié les rencontres avec les partenaires sociaux de « riches et bénéfiques » au vu des visions proposées concernant les mesures à prendre quant aux examens nationaux de fin de cycle en cette conjoncture.

Le Conseil des Ministres avait examiné dimanche la feuille de route conjointe élaborée par la Commission Ministérielle tripartite, présidée par le Premier Ministre et chargée de proposer les mesures nécessaires pour clôturer l’année scolaire et universitaire 2019-2020.

Le passage d’un niveau à un autre pour les cycles primaire, moyen et secondaire s’effectue sur la base du calcul de la moyenne des premier et deuxièmes trimestres, et la baisse de la moyenne d’admission.

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :