AlgérieNewspolitique

Algérie : Les marches de plus en plus difficiles

Tout laisse croire que les prochaines marches des vendredi et mardi s’annoncent de plus en plus difficiles si l’on se base sur les consignes avancées par le vice-Ministre de la Défense dans son discours de mercredi passé.

Algérie : Les marches de plus en plus difficiles

Alger par : Noureddine RAMZI 

Tout laisse croire que les prochaines marches des vendredi et mardi s’annoncent de plus en plus difficiles si l’on se base sur les consignes avancées par le vice-Ministre de la Défense dans son discours de mercredi passé.

Le Chef d’état-major et vice-Ministre de la Défense, le Général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, a annoncé ce mercredi avoir donné des « instructions » à la Gendarmerie nationale afin d’interpeller et saisir les véhicules et autocars transportant des citoyens vers la capitale en vue de manifester contre le pouvoir.

« Nous avons constaté sur le terrain que certaines Parties, parmi les relais de la bande, aux intentions malveillantes, font de la liberté de déplacement un prétexte, pour justifier leur dangereux comportement, qui consiste à créer tous les facteurs qui perturbent la quiétude des citoyens, en drainant chaque semaine des citoyens issus de différentes wilayas du pays vers la capitale, afin d’amplifier les flux humains, dans les places publiques, avec des slogans tendancieux qui n’ont rien d’innocent que ces Parties revendiquent », a avancé le Chef d’état-major dans une allocution prononcée ce mercredi, en marge de sa visite en 6e Région militaire, citée dans un communiqué du MDN.

Les récentes instructions semblent s’appliquer exclusivement au vendredi, jour de fin de semaine qui draine des milliers et des milliers de citoyens avides d’une vie décente, pour des jours meilleurs.

Ces mesures autoritaires prises par un pouvoir de fait, illégitime et rejeté par l’immense majorité du peuple, sont annoncées au lendemain de la convocation à des élections Présidentielles (12 décembre 2019) rejetées par les millions d’Algériennes et d’Algériens qui n’ont pas cessé de l’exprimer pacifiquement depuis des mois.

Les forces de l’alternative démocratiques qui ont déjà considéré, comme la majorité du peuple que la solution ne réside pas dans l’organisation de présidentielles, synonymes du maintien du système en place, dénoncent la volonté de passage en force du pouvoir et appellent les Algériennes et Algériens à maintenir leur mobilisation jusqu’à la satisfaction de leurs aspirations légitimes.

N.R

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :