AlgérieEconomieNews

Algérie : Les associations pour une concertation constructive

Le conseiller auprès du Président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane, a affirmé dimanche à Batna que "les rencontres de concertation avec les associations et acteurs de la société civile seront poursuivies pour bâtir une stratégie future qui permettra d’organiser l’activité du mouvement associatif et l’habiliter à jouer son rôle fondamental dans le développement".

Algérie : Les associations pour une concertation constructive

Alger par : Noureddine RAMZI 

Le conseiller auprès du Président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane, a affirmé dimanche à Batna que « les rencontres de concertation avec les associations et acteurs de la société civile seront poursuivies pour bâtir une stratégie future qui permettra d’organiser l’activité du mouvement associatif et l’habiliter à jouer son rôle fondamental dans le développement ».

Au cours d’une rencontre avec les représentants du mouvement associatif local à la maison de la culture Mohamed Laid Al Khalifa, M. Berramdane a souligné que « ces rencontres ne sont ni occasionnelles ni conjoncturelles mais sont animées par le souci de concertation avec les acteurs de terrain que sont les associations et les animateurs de la société civile ».

Le conseiller auprès du Président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger a ajouté que ces rencontres pouvaient être régionales mais le choix d’en tenir dans chaque wilaya est dicté par « le souci de connaitre les spécificités de chaque région  et les expériences propres de ses associations dans le militantisme au service de la société dont nous avons besoin aujourd’hui ».

« L’objectif recherché, a-t-il encore affirmé, est la concertation constructive car nous recherchons des associations indépendantes dans le cadre de la loi qui apportent un plus à travers une organisation qui encadre la formation et les échanges d’expériences et réhabilite mieux la société civile au côté des institutions de l’Etat élues ou administratives dans le but de servir au mieux le citoyen et la patrie ».

« Ce sont des rencontres pour écouter vos propositions concernant les modalités qui permettront à la société civile et aux associations de jouer un rôle fondamental dans le développement des communes, des wilayas et du pays », a encore indiqué M. Berramdane qui a rappelé les dispositions de facilitations mises en place par l’Etat pour la création des associations dont le nombre est appelé à se multiplier.

Berramdane a également rappelé l’accent porté par le Président de la République Abdelmadjid Tebboune sur le rôle important assumé par les associations et acteurs de la société civile dans l’accompagnement des institutions de l’Etat dans la lutte contre l’épidémie du nouveau coronavirus et son rôle futur dans le développement.

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :