AlgérieNewspolitique

Algérie : Le panel de sortie de crise

Encore une fois, on tente de rouvrir une nouvelle page pour passer à une vitesse supérieure afin de tenter une sortie de crise en Algérie pour une vie meilleure. Pour se faire, le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a reçu, jeudi à Alger, les membres du Panel des personnalités, appelé à mener le dialogue national inclusif, indique un communiqué de la Présidence de la République. À cet effet, le chef de l’État a reçu ce jour, M. Karim Younès accompagné de Mme Benabbou Fatiha, de M. Lalmas Smaïl, de M. Lazhari Bouzid, de M. Abdelwahab Bendjelloul et de M. Benaïssa Azzedine.

Algérie : Le panel de sortie de crise

Alger par : Abdelkader BOUALEM

Encore une fois, on tente de rouvrir une nouvelle page pour passer à une vitesse supérieure afin de tenter une sortie de crise en Algérie pour une vie meilleure. Pour se faire, le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah a reçu, jeudi à Alger, les membres du Panel des personnalités, appelé à mener le dialogue national inclusif, indique un communiqué de la Présidence de la République. À cet effet, le chef de l’État a reçu ce jour, M. Karim Younès accompagné de Mme Benabbou Fatiha, de M. Lalmas Smaïl, de M. Lazhari Bouzid, de M. Abdelwahab Bendjelloul et de M. Benaïssa Azzedine.

Ces personnalités constituent les membres du panel de personnalités nationales appelé à mener le dialogue national inclusif auquel a appelé M. le chef de l’Etat lors de son discours du 03 juillet 2019, dans le cadre d’une offre politique globale, à travers laquelle il s’est engagé notamment à « mener à bien le processus devant conduire à l’élection Présidentielle, laquelle est une priorité. Il a rappelé dans ce cadre les raisons constitutionnelles, politiques et stratégiques qui imposent l’organisation de l’élection Présidentielle dans des délais rapprochés, en soulignant que cette dernière est la seule solution véritablement démocratique au dépassement de la situation actuelle. Il s’est félicité que nombreux sont ceux qui souscrivent désormais à cette démarche ».

La constitution de ce panel de personnalités représentatives et consensuelles, qui a nécessité du temps incompressible, s’est faite sur la base des propositions et recommandations formulées par des acteurs de la société civile et du mouvement associatif, et au regard des critères définis pour le choix des personnalités.

Pour rappel, le chef de l’Etat avait parlé de personnalités disposant de l’autorité morale et de la crédibilité nécessaires, des personnalités indépendantes, sans affiliation partisane et sans ambition électorale, des personnalités qui émergent du fait de leur autorité morale ou de leur légitimité historique, politique ou socioprofessionnelle.

Ces personnalités ont, ce faisant, souhaité pouvoir la mener en totale liberté et indépendance, ce qui en fait, est en totale cohérence avec la volonté et la vision du chef de l’Etat en matière de conduite du dialogue.

Les membres du panel ont également évoqué d’autres préoccupations soulevées au niveau de la scène politique, lesquelles ont recueilli l’intérêt du chef de l’Etat qui s’est engagé à les prendre en charge conformément aux dispositions de la Constitution et aux lois de la République.

A.B

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :