AlgérieEconomieNews

Algérie : Le marché de l’automobile 

Le Ministère de l'Industrie a enregistré, jusqu'au 1er octobre en cours, 184 pré-inscriptions formulées par 140 opérateurs économiques, à la plateforme numérique des constructeurs automobiles et des concessionnaires de véhicules neufs, a indiqué samedi le Ministère dans un communiqué.

Algérie : Le marché de l’automobile 

Alger par : Abdelkader BOUALEM

Le Ministère de l’Industrie a enregistré, jusqu’au 1er octobre en cours, 184 pré-inscriptions formulées par 140 opérateurs économiques, à la plateforme numérique des constructeurs automobiles et des concessionnaires de véhicules neufs, a indiqué samedi le Ministère dans un communiqué.

La préinscription à cette plateforme, lancée le 20 septembre dernier, est nécessaire pour l’introduction en ligne des demandes d’agrément provisoire et définitif ainsi que les demandes d’avis technique pour l’exercice des activités de construction de véhicules et/ou de concessionnaires de véhicules neufs.

Ainsi, à la fin des deux semaines écoulées, 133 préinscriptions ont été enregistrées pour l’activité de concessionnaires de véhicules neufs (tous types confondus) et 51 préinscriptions ont été enregistrées pour l’activité de construction de véhicules (tous types confondus).

Concernant les concessionnaires de véhicules neufs, la répartition des préinscriptions à ce dispositif par domaine d’activité, fait ressortir 40 demandes pour l’automobile, 37 pour les motocycles, 15 pour les camions, 12 pour les engins roulants, 10 pour les tracteurs et matériels agricoles, 6 pour les bus et autocars, 5 pour le matériel des travaux publics et 4 pour les tracteurs routiers et 4 autres pour les semi-remorques, soit un total de 133 demandes.

Quant à l’activités de construction de véhicules, 13 demandes ont été enregistrées pour l’automobile, 13 pour les motocycles, 7 pour les camions, 5 pour les tracteurs et matériels agricoles, 4 pour les bus et autocars, 4 pour les tracteurs routiers, 4 les semi-remorques, 4 pour les engins roulants et 1 (une) demande pour le matériel des travaux publics, soit un total de 51 demandes.

Le Ministère souligne, dans ce cadre, que certains opérateurs ont émargé aux deux dispositifs, édictés, respectivement, par le décret exécutif 20-226 fixant les conditions et les modalités d’exercice de l’activité de construction automobile et le décret exécutif 20-227 fixant les conditions et les modalités d’exercice de l’activité de concessionnaires de véhicules neufs.

La même source rappelle également que l’opération de préinscriptions aux dispositifs régissant les activités de construction de véhicules et de concessionnaires de véhicules neufs, se poursuit toujours, tout en précisant que les opérateurs intéressés étaient invités à se présenter, uniquement sur rendez-vous, au niveau du siège du Ministre de l’Industrie pour procéder aux préinscriptions électroniques sur le portail dédié aux dispositifs, munis du dossier administratif nécessaire (pièce d’identité nationale, statut de l’entreprise, registre de commerce le cas échéant).

A.B

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :